International › APA

Côte d’Ivoire: une semaine après démission, Soro crée un Comité politique

L’ex-président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire, Guillaume Kigbafori Soro, a signé vendredi à Abidjan, une semaine après sa démission, l’acte fondateur d’un Comité politique (CP), un «outil» visant «sa participation au débat et à la vie publique» ainsi qu’à «l’expression démocratique», lors d’une conférence de presse.M. Soro a paraphé cet acte « en qualité de fondateur » de ce Comité  politique en vue de « préparer sa participation au débat et à la vie  publique », selon un document lu par Mme Anne Marie Bonafin, un membre  de l’organisation. 

« En ce qui concerne le  Comité politique qui vient de naître, ce n’est pas un parti politique,   c’est un outil qui existe (…) pour participer à l’expression  démocratique dans notre pays », a précisé l’ancien chef du Parlement, Guillaume Kigbafori Soro. 

Ce  Comité politique a notamment pour mission de « mener des réflexions sur  les grandes questions d’intérêt national et proposer des instruments et  des cadres de promotion de la démocratie, de l’Etat de droit et  d’affermissement des valeurs républicaines ».  Il  vise en outre à examiner les questions qui lui sont soumises par le  président, selon le texte fondateur. 


Le Comité est formé de  personnalités choisies et nommées par décision du président. Par  ailleurs, les règles relatives à son fonctionnement et à la dissolution  sont fixées par décision du président. 

Cette  conférence de presse intervient une semaine après la démission de M.  Soro de la présidence du Parlement. Le chef de l’Etat Alassane Ouattara  avait annoncé ce départ, indiquant que cela était « entendu et réglé ».    

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut