International › APA

Covid-19 : Johnson & Johnson va livrer 400 millions de vaccins pour l’UA (officiel)

La firme pharmaceutique américaine Johnson & Johnson, qui fournit à l’Afrique du Sud ses vaccins contre le coronavirus, a accepté de fournir quelque 400 millions de doses à l’Union africaine à partir d’octobre.Le fabricant de médicaments a déclaré avoir conclu un accord avec l’African Vaccine Acquisition Trust (AVAT) de l’UA après trois mois de négociations pour livrer 220 millions de doses de son vaccin à dose unique cette année – et le reste des 400 vaccins en 2022.

Selon l’initiative AVAT, la majorité des 55 États membres de l’UA ont préféré le vaccin à dose unique de Johnson & Johnson, qui se conserve aisément à la température ordinaire du réfrigérateur.

Les autres marques de vaccins Covid-19 disponibles sur le marché exigent des températures inférieures au point de congélation ou très basses pour les conserver efficacement et un traitement en deux doses pour compléter le traitement – ce qui est très exigeant pour les zones reculées d’Afrique qui manquent principalement d’électricité.

L’acquisition des vaccins Johnson & Johnson devrait aider le continent à atteindre son objectif de vacciner au moins 750 millions de personnes, soit 60% de la population, dans le cadre des efforts visant à contenir la propagation du coronavirus qui a tué près de 120.000 Africains sur plus de quatre millions d’infections sur le continent.

L’Afrique est loin derrière les nations riches dans son déploiement de la vaccination, qui n’a commencé que bien plus tard que les États européens et américains, a noté un haut responsable de l’UA.


« Nous devons vacciner au moins 60% de notre population pour nous débarrasser du virus sur notre continent. L’accord avec J&J nous permet de progresser vers la réalisation de cet objectif », a déclaré John Nkengasong, directeur des centres africains de contrôle et de prévention des maladies de l’UA.

La plupart des stocks de Johnson & Johnson qui seront vendues à l’UA seront produites par Aspen Pharma en Afrique du Sud, où le président Cyril Ramaphosa et son vice-président David Mabuza se sont rendus lundi pour évaluer les progrès réalisés dans la fabrication des médicaments destinés à l’Afrique du Sud et à l’UA elle-même.

L’Afrique du Sud, qui a suspendu l’utilisation du vaccin AstraZeneca sur sa population, utilise actuellement le vaccin de Johnson & Johnson en raison de son efficacité sur la variante mutante du pays, a déclaré le ministre de la Santé, Zweli Mkhize.


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

L’Info en continu
  • Sénégal
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 06.05.2021

Le village artisanal de Saly

Situé au centre ville de la commune de Saly, le village artisanal a été fondé en 1981. Il comprend 120 magasins regroupés dans une cour…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut