International › APA

Criminalisation du viol et affermage de l’eau en vedette dans la presse sénégalaise

Les quotidiens sénégalais parvenus mardi à APA traitent principalement de l’adoption de la loi criminalisant le viol et la pédophilie et la signature du contrat attribuant officiellement la distribution de l’eau au Sénégal à l’entreprise française Suez.« Acte historique pour la femme et l’enfant », titre Le Soleil parlant de l’adoption par les députés, hier, de la loi criminalisant le viol. Soulignant que « plus de 4000 femmes (sont) violées entre 2016 et 2019 », le quotidien national indique que des « garde-fous » sont prévus pour encadrer le texte législatif.

C’est « la loi du talion », s’exclame EnQuête, soulignant que l’Assemblée a voté « à l’unanimité et par acclamation » ce projet de loi. Désormais, les personnes reconnues coupables de viol sont « passibles de perpétuité au lieu d’une décennie de prison ». Pour le journal, le Sénégal se met « sur les pas du Royaume-Uni, fait mieux que la France, le Canada, l’Allemagne, l’Espagne, l’Italie… ». Pour sa part, L’AS relève « les pièges d’une loi ».

Sur l’affermage de l’eau en zone urbaine et périurbaine, note Sud Quotidien, c’est : « Exit SDE, voilà Sen’Eau ». Le ministre de l’Eau et de l’Assainissement précise que « le prix de l’eau à l’usager ne connaîtra pas de hausse le 1er janvier 2020 ».

« Sen’Eau noie SDE », la Sénégalaise des eaux qui gérait l’eau au Sénégal avant l’arrivée de la filiale de Suez. Ainsi « la concession (à Sen’Eau) démarre ce 1er janvier pour 15 ans » là où « la SDE part avec 26 milliards FCFA », renseigne Vox Populi.

Walf Quotidien titre sur les « attentes et angoisses » des Sénégalais concernant le message du nouvel an de ce soir du chef de l’Etat Macky Sall. « Un discours sous haute tension », prévient déjà L’Observateur. Pour Le Quotidien, la rétrospective 2019 montre une « année impairs ».


2019 est également « une année de féminicides », du « gynocide sénégalais », pleure L’Observateur, qui revient sur les lieux et les circonstances des meurtres de femmes qui endeuillé l’année.

En football, l’attaquant Papiss Demba Cissé, auteur d’un début de saison « tout flamme » avec son club turc, déclare à Stades qu’il lui « reste des buts à marquer ». Dans l’interview accordée au journal, il donne son avis sur l’appel du pied de Sénégalais pour son retour en équipe nationale. Il confie également ce qu’il a « toujours dit à Sadio Mané », auteur de « brillantes stats en 2019 ».

L’autre journal spécialisé Record dresse sa liste des 25 sportifs qui ont marqué l’année, avant d’annoncer en manchette que Lys Mousset, attaquant franco-sénégalais de Sheffield, en Premier League anglaise, sera la « prochaine recrue de Cissé », le sélectionneur de l’équipe nationale de football.


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

L’Info en continu
  • Sénégal
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 06.05.2021

Le village artisanal de Saly

Situé au centre ville de la commune de Saly, le village artisanal a été fondé en 1981. Il comprend 120 magasins regroupés dans une cour…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut