International › APA

Dakar et Bamako invitées à un « diagnostic complet » de leur coopération douanière

Le Directeur général des Douanes du Mali, Mahamat Doucara a invité, mercredi à Dakar, à un « diagnostic complet » de la coopération douanière entre son pays et le Sénégal afin de permettre à celle-ci d’être à la hauteur des attentes des gouvernements des deux pays et des usagers du corridor Dakar-Bamako.« Nous devons en particulier innover, développer et adapter nos outils et nos procédures afin, d’une part, de fluidifier le trafic des marchandises et d’autre part, de sécuriser la chaine logistique », a notamment suggéré M. Doucara, qui s’exprimait à l’occasion de la cérémonie de clôture de la 10ème rencontre bilatérale entre les administrations des Douanes du Sénégal et du Mali.

Dans ce même ordre d’idées, le DG des Douanes maliennes a souligné que la mise en œuvre de l’interconnexion des systèmes informatiques des deux administrations douanières, l’adoption d’un document unique de transit ainsi qu’une gestion concertée des frontières « paraissent indispensable à la viabilité et à la compétitivité du corridor ».

Ouverts le 17 décembre dernier, les travaux des experts maliens et sénégalais ont abordé des questions « cruciales et névralgiques » tournant notamment autour de la facilitation de la circulation des marchandises en transit au Sénégal et destinées au Mali, et de l’interconnexion des systèmes informatiques douaniers…


S’exprimant lors de cette cérémonie, le directeur de cabinet du ministre de l’Économie, des Finances et du Plan, Alhousseynou Diallo a invité les deux administrations douanières à plus de « solidarité et de complémentarité » pour mieux servir les intérêts des populations.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut