International › APA

Dakar et Le Caire signent deux mémorandums sur la diplomatie et les médias

Pas d'image

Le Sénégal et l’Egypte ont signé, vendredi à Dakar, deux mémorandums d’entente dans le cadre de la visite de 48 heures à Dakar du président Abdel Fattah Al-Sissi, qui a eu un long tête-à-tête avec son homologue sénégalais, Macky Sall.Le premier Mémorandum d’Entente porte sur des consultations diplomatiques régulières tandis que le second concerne les médias.

A l’invitation de son homologue sénégalais, Macky Sall, le président de la République arabe d’Egypte, Abdel Fattah Al-Sissi, par ailleurs président en exercice de l’Union africaine (UA), effectue depuis hier jeudi à Dakar une visite officielle de deux jours.

 « Cette visite traduit la volonté des deux Dirigeants de raffermir davantage les excellentes relations d’amitié et de coopération qui unissent le Sénégal et la République Arabe d’Egypte », souligne la présidence de la République du Sénégal dans un communiqué de presse.

Par ailleurs, « les deux Chefs d’Etat se sont entretenu de questions d’intérêt commun touchant aux relations entre leurs deux pays, à la situation en Afrique et dans le monde », a ajouté le communiqué, notant que les présidents Sall et Al-Sissi ont fortement insisté sur la nécessité de promouvoir davantage la coopération économique sénégalo égyptienne, notamment dans les domaines du tourisme, de l’habitat et des infrastructures.

« Ils ont mis un accent particulier sur le rôle important du secteur privé dans la promotion des échanges, du partenariat et de l’investissement entre les deux pays. A cet égard, ils ont salué les discussions en cours pour mettre en place un Conseil d’Affaires sénégalo-égyptien ainsi que les négociations engagées en vue de la signature prochaine d’un Mémorandum d’entente dans le domaine du renforcement des relations bilatérales relatives à l’investissement entre l’Agence nationale pour la promotion des investissements et des grands travaux (APIX) et l’Autorité générale pour les Investissements et les Zones franches d’Egypte(GAFI) », note le communiqué.


Le document a également souligné que les deux dirigeants ont échangé des vues sur la situation politico-sécuritaire en Afrique et réitéré leur volonté de continuer à œuvrer, ensemble, pour la promotion de la paix de la sécurité et de la stabilité en Afrique.

« Sous ce rapport, écrit la présidence de la République, ils ont évoqué les efforts communs visant à lutter contre la menace de l’extrémisme et du terrorisme comme l’un des défis majeurs du continent, soulignant la nécessité de déployer des efforts concertés aux niveaux régional et international afin de mettre fin au danger des groupes extrémistes, ainsi que l’importance de renforcer le rôle des deux pays dans la diffusion des concepts de l’Islam modéré et dans la lutte contre les idées extrémistes dans le continent et dans le monde ».

En fin, les deux présidents ont souligné leur attachement à la mise en œuvre de l’agenda économique du continent, dans le cadre du NEPAD et de la future Zone de Libre-échange continentale africaine (ZLECAf).



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut