International › AFP

Décès au Qatar d’Abassi Madani, chef historique du FIS algérien

Abassi Madani, chef historique du Front islamique du Salut (FIS), parti islamiste d’opposition dissous en 1992 qui militait pour la création en Algérie du premier Etat islamique du Maghreb, est décédé mercredi au Qatar où il vivait en exil, a annoncé à l’AFP Ali Benhadj, son ex-bras droit.

« Il est mort dans un hôpital de Doha après une longue maladie », a déclaré M. Benhadj, disant avoir été informé par la famille du défunt. M. Madani avait appelé à la lutte armée après l’interruption en 1992 par l’armée du processus électoral, face à la victoire annoncée du FIS aux premières législatives multipartites du pays qui allait plonger l’Algérie dans une décennie noire de guerre civile.




0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut