International › APA

Décès de Tanor : le Sénégal a perdu «un Homme d’Etat exceptionnel» (Macky Sall)

Pas d'image

Le chef de l’Etat Macky Sall, dans un communiqué de la Présidence de la République reçu ce lundi à APA, a qualifié d’« Homme d’Etat d’une dimension exceptionnelle » le Président du Haut Conseil des Collectivités territoriales (HCCT) du Sénégal, Ousmane Tanor Dieng, décédé le même jour à l’âge de 72 ans, à Paris (France) où il s’était rendu pour des soins médicaux.« Le Sénégal vient de perdre un Homme d’Etat d’une dimension exceptionnelle, un digne Fils de la République dont le parcours constitue un exemple d’abnégation et un modèle d’engagement patriotique », a notamment écrit Macky Sall.

Il a, au nom de la Nation, adressé « ses condoléances émues à la famille éplorée, à tous les militants et responsables du Parti Socialiste (PS), aux membres du Haut Conseil des Collectivités Territoriales et à l’ensemble des membres des Institutions de la République ».

« Avec la disparition du Président Ousmane Tanor Dieng, le Président Macky Sall, la Coalition Benno Bokk Yakaar, le Parti Socialiste et la République viennent de perdre un allié éminent et loyal, un Grand militant du Sénégal et de la République », souligne le communiqué.


Secrétaire général du Parti socialiste, Ousmane Tanor Dieng s’est présenté sans succès aux élections présidentielles de 2007 et de 2012. Eliminé au premier tour, à l’issue de ce dernier scrutin,  il s’allie avec Macky Sall qui sera finalement élu président de la République.

Depuis lors, le Parti Socialiste est membre de la coalition « Benno Bokk Yakaar, mouvance présidentielle ».



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut