International › APA

Décès du réalisateur burkinabè Saint Pierre Yaméogo

Pas d'image

Le réalisateur burkinabè Saint Pierre Yaméogo, auteur de plusieurs films, est décédé hier lundi à Ouagadougou, à l’âge de 64 ans, des suites de maladie, a appris APA de sources concordantes.Né le 15 mai 1955 à Koudougou, Saint Pierre Yaméogo a fait des études au conservatoire du cinéma français.

Considéré comme l’un des réalisateurs les plus prolixes au Burkina Faso, il laisse à la postérité une filmographie forte d’une dizaine d’œuvres. Il s’agit, entre autres, de «L’œuf silhouette» en 1984, «Dunia» en 1987, «Laafi (tout va bien)» en 1991, « Wendemi (l’enfant du bon Dieu) » en 1992, « Silmandé (le tourbillon) » en 1998.

A ces films s’ajoutent : «Moi et mon blanc» en 2003, «Delwendé (lève-toi et marche » en 2005, «Réfugié…mais humains » en 2007 et «Bayiri la patrie» en 2011.


En l’espace d’une année (entre 2018 et 2019), c’est la troisième grande figure du cinéma africain que perd le Burkina Faso, après les décès d’Idrissa Ouédraogo (en février 2018) et de  Missa Hébié (en septembre 2018).


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

L’Info en continu
  • Sénégal
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 06.05.2021

Le village artisanal de Saly

Situé au centre ville de la commune de Saly, le village artisanal a été fondé en 1981. Il comprend 120 magasins regroupés dans une cour…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut