International › APA

Déforestation: un système satellitaire d’alerte précoce «en phase finale» prévu d’ici à fin 2018 en Côte d’Ivoire

Un système satellitaire d’alerte précoce actuellement «en phase finale» et visant à lutter contre la déforestation en Côte d’Ivoire est prévu d’ici à fin 2018, a indiqué dans un entretien à APA Jean-Claude Koya, conseiller technique du ministre du Plan et du développement.« L’outil est actuellement en phase finale de développement et si tout se passe correctement, d’ici à la fin de l’année il pourrait être disponible », a assuré M. Koya, conseiller technique du ministre du Plan et du développement en charge des questions environnementales et du développement durable. 

Ce projet intervient dans le cadre de la préservation du couvert forestier qui connait une forte dégradation. Selon Jean-Claude Koya des formations sont déjà engagées avec les parties prenantes pour une « appropriation de l’outil » qui deviendra à terme une « propriété de la Côte d’Ivoire ». 

Le système, doté d’une imagerie géographique, « est en train d’être développé dans le cadre d’une coopération bilatérale entre la Grande-Bretagne et la Côte d’Ivoire à travers l’Agence spatiale britannique », a-t-il ajouté. 

Cet outil appelé image à trois modules, le premier ayant trait à l’inventaire spatial, le second concerne la modernisation économique et le troisième volet est celui de l’alerte précoce, a-t-il souligné, précisant que « l’outil va utiliser des satellites radars et des satellites optiques qui vont permettre de parcourir le territoire ». 

Pour l’instant, le projet est au niveau de la phase pilote et se déroule dans le sud-ouest ivoirien, dans la zone de Taï, a-t-il renseigné, expliquant que « chaque 12 jours, les satellites vont passer et générer des images qui vont permettre d’être juxtaposées pour voir les phénomènes de dégradation qui se développent ». 


Ceci devrait permettre notamment à la Côte d’Ivoire de mieux adresser les questions environnementales et celles liées au changement climatique, d’apprécier les mouvements migratoires et d’orienter les programmes sectoriels en vue de la « sauvegarde des ressources » naturelles du pays.  

Le système d’alerte précoce devrait permettre également au pays de détecter à travers l’imagerie satellitaire et des satellites radars, tous les phénomènes sur le couvert forestier ivoirien et d’avoir des informations sur les zones touchées par la déforestation.   

La Côte d’Ivoire qui revendiquait 16 millions d’hectares de forêts, il y a quelques décennies, compte aujourd’hui environ 3 millions d’hectares. Ce système d’alerte précoce vise en outre à protéger les espèces fauniques actuellement en voie de disparition. 


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

L’Info en continu
  • Sénégal
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 06.05.2021

Le village artisanal de Saly

Situé au centre ville de la commune de Saly, le village artisanal a été fondé en 1981. Il comprend 120 magasins regroupés dans une cour…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut