Politique International › Actualité

Démenti sur la polémique autour de la santé de Hissène Habré

Une polémique s’est installée autour de l’état de santé de Hissène Habré. Certains décrivant son « état de santé en train de se détériorer ». Cependant l’administration pénitentiaire sénégalaise a assuré mercredi que l’ancien président tchadien se portait bien.

En effet, l’administration pénitentiaire sénégalaise a déclaré que Hissène Habré, emprisonné à Dakar pour crimes contre l’humanité, se portait bien et qu’elle veillait à sa santé, contrairement à ce que dit sa famille.

Le sort de Hissène Habré, 77 ans, à la tête du Tchad de 1982 à 1990, est revenu dans l’actualité avec un article du quotidien sénégalais Vox Populi faisant état d’inquiétudes pour son état de santé, « désormais incompatible avec la détention selon ses médecins ». « L’état de santé du président Habré est en constante dégradation depuis le début de l’année », a ensuite appuyé son épouse Fatime Raymonne Habré dans un communiqué.

Aucun médecin de l’administration ne lui a rendu visite depuis juin 2015, laissant à sa famille le soin de sa santé et de lui faire consulter des praticiens, ajoute-t-elle.


« Hissène Habré n’est pas alité et se porte bien », a répondu l’administration pénitentiaire dans un communiqué. Elle ajoute prendre « toutes les dispositions idoines pour veiller à l’état de santé de toute personne incarcérée ».

Hissène Habré a été condamné le 30 mai 2016 à la prison à vie à l’issue d’un procès sans précédent à Dakar, après avoir été déclaré coupable de crimes contre l’humanité, viols, exécutions, esclavage et enlèvement. Une commission d’enquête tchadienne a chiffré à 40.000 morts le nombre des victimes de la répression sous le régime Habré.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut