International › APA

Démissionnaire, l’ex ministre sénégalais du Tourisme veut laver son honneur

Les arguments de « convenance personnelle » du ministre sénégalais du Tourisme, Mame Mbaye Niang, démissionnaire dimanche de ce département ministériel, n’ont pas trop convaincu la presse, qui voit plus dans ce départ une série de frustrations accumulées par M. Niang au sein du pouvoir dont le scandale financier du Prodac (Programme des domaines agricoles communautaires) qui a été la goutte d’eau qui a fait déborder le vase.La semaine écoulée, trois publications successives du journal Libération ont été dominées par l’affaire Prodac. Le quotidien, exploitant un rapport de l’Inspection générale des finances (IGF), a rapporté un « carnage financier » sur fonds de milliards exécuté par des responsables de ce projet mis sous la tutelle du ministère de la Jeunesse, pendant que Mame Mbaye Niang dirigeait ce département, entre 2014 et 2017.

Surfacturations, dépenses irrégulières, détournements de deniers publics, népotisme sur fond de délinquance sur des marchés publics, … ont été du nombre des abus listés par l’IGF qui a recommandé, de ce fait, l’ouverture d’une information judiciaire pour des « faits de délinquance » contre l’actuel coordonnateur du Prodac, Mamina Daffé et son prédécesseur Jean Pierre Senghor.

Au lendemain de la publication de cette affaire, M. Niang a porté plainte pour diffamation et diffusion de fausses nouvelles contre deux sites d’information.

Au-delà de cette « opération de destruction de son image », la presse locale croit savoir que le néo-démissionnaire est également frustré par le manque de soutien de certains de ses camarades du pouvoir.

Le journal EnQuête estime même que son entourage a disséqué un « complot politique » tentant à le liquider, car il n’arrive pas à comprendre comment ce rapport, jusqu’ici en cours de finalisation, a pu atterrir sur la place publique, si ce n’est dans le dessein de nuire.


Toutefois, M. Niang, cadre aéroportuaire, semble bénéficier encore de la confiance du président de la République qui, de retour hier du sommet du G7 au Canada, l’a reçu nuitamment au Palais, informe le journal L’AS.

Mais d’après nos confrères, le proche de la Première dame semble camper dans sa décision, car décidé à laver son « honneur » terni.

Au-delà des scandales soulevés çà et là par des rapports d’inspection visant en partie des membres de l’Alliance pour la République (pouvoir), on assiste à des tiraillements entre militants au sein du parti de Macky Sall, à quelques 7 mois de l’élection présidentielle.


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

L’Info en continu
  • Sénégal
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 06.05.2021

Le village artisanal de Saly

Situé au centre ville de la commune de Saly, le village artisanal a été fondé en 1981. Il comprend 120 magasins regroupés dans une cour…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut