International › APA

Des acteurs de l’assurance instruits sur la gestion de la couverture des risques de terrorisme

Pas d'image

Plusieurs acteurs de l’assurance sont instruits, à Abidjan, sur les risques de garantie des questions liées au terrorisme à l’initiative de la Compagnie commune de réassurance des Etats membres de la conférence interafricaine des marchés d’assurances (CICA-RE).Selon le Directeur général de cette compagnie panafricaine, Jean Baptiste  Kouamé, qui s’exprimait lundi à l’ouverture d’un séminaire,  « par le passé, ces garanties étaient exclues ».

« Il s’agit de permettre aux compagnies d’assurance de couvrir ce domaine, d’amener les compagnies à avoir l’appétit pour ces risques », a-t-il expliqué.

Au cours de  ce séminaire,  il sera « présenté les conditions de souscription de ces polices aux participants, booster le développement de ce nouveau produit ». 

 Outre cet aspect, « les  pratiques de la réassurance vie et la gestion techniques des sinistres IARD (incendie, accidents, risques-divers) et son application en réassurance seront au centre de ce renforcement de capacités des cadres d’assurances ».

 « En plus de sa mission de réassureur, la CICA-RE a développé depuis sa création  une politique d’assistance de proximité, incluant la formation de ses partenaires », a par ailleurs justifié M. Kouamé en évoquant les enjeux de ce séminaire.

Représentant le Directeur des assurances de Côte d’Ivoire, Simplice Ba Kouakou, a salué la tenue de ce séminaire.


« Dans un monde en mutation, il est important de s’adapter au renforcement des capacités opérationnelles des cadres », a souligné M. Kouakou qui relève « la nécessaire complémentarité entre les compagnie d’assurance  et de réassurance sans laquelle le secteur ne peut évoluer ».

Le Président de l’Association des sociétés d’assurance de Côte d’Ivoire (ASACI),  Saliou Bakayako a relevé de son côté les performances du secteur de l’assurance en Côte d’Ivoire qui donnent à fin 2018 « 360 milliards de FCFA en progression de 9% par rapport à 2017 ». La priorité reste «la dématérialisation » dans le secteur pour mieux satisfaire les clients.

La CICA-RE est un Réassureur communautaire de la CIMA (Conférence interafricaine des marchés d’assurances). Elle  a  été créée en 1981 par les douze Etats Membres de la zone Franc d’alors, à savoir: le Bénin, le Burkina Faso, le Cameroun, la Centrafrique, le Congo, la C ôte d’Ivoire, le Gabon, le Mali, le Niger, le Sénégal, le Tchad et le Togo.

Ses activités consistent  entre autres à promouvoir le développement des activités nationales d’assurance et de réassurance dans les pays membres , à favoriser la croissance des capacités de souscription et de rétention nationales, régionales et sous-régionales  et à contribuer au développement économique de l’Afrique.

Cette activité se tient en prélude à la 37ème Assemblée générale ordinaire de la Compagnie commune de Réassurance des Etats membres de la CIMA (CICA-RE) qui débute jeudi à Abidjan.


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

L’Info en continu
  • Sénégal
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 02.04.2019

Safari dans le parc de Niokolo Koba

330 espèces d’oiseaux, 80 espèces de mammifères, 60 espèces de poissons et 36 espèces de reptiles peuplent ce parc; et c’est bien, ce qui en…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut