International › APA

Des cadres veulent faire du port Dakar un facteur de croissance

Le Mouvement pour la Sauvegarde des Intérêts de la Place Portuaire avec le Président de la République qui regroupe des cadres s’est engagé, samedi à Dakar, à jouer leur partition dans l’émergence du Sénégal, en faisant du pays un hub portuaire en Afrique de l’ouest.« Nous voulons mobiliser la jeunesse portuaire autour de la nouvelle vision du Chef de l’Etat, qui est de faire de Dakar un hub portuaire, logistique et industriel, mais également sensibiliser tous les acteurs portuaires sur le fait que la place portuaire est le lieu idéal pour l’Etat du Sénégal d’atteindre une croissance à deux chiffres, inclusive et créatrice d’emplois », a dit Mamadou Corsène Sarr, président dudit mouvement.

Il s’adressait à la presse en marge du démarrage d’un tournoi de football du monde maritime et portuaire. La manifestation qui mettra aux prises 18 équipes jusqu’en fin janvier 2019 est axée sur le thème : « Le port moteur de l’émergence ».

« Avec cette nouvelle vision déclinée  à travers le Plan Sénégal Emergent (Pse), nous avons la chance inouïe de repositionner l’activité portuaire et logistique car, à notre avis, cette activité ne doit pas être bénéficiaire du fruit de la croissance du Pse, mais c’est plutôt elle qui doit porter le Pse et créer cette croissance », a poursuivi Mamadou Corsène Sarr.


Cependant, il a reconnu que l’enjeu est énorme et les défis majeurs du fait que le port de Dakar est classé 5ème, derrière Lomé, Lagos, Tema et Abidjan qui ont fait des investissements colossaux et des choix stratégiques pour arriver à ces résultats.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut