International › APA

Des comités de développement sanitaire lancés au Sénégal

Le ministre de la Santé et de l’Action sociale, Abdoulaye Diouf Sarr a lancé, mardi à Dakar, les Comités de développement sanitaire (CDS) qui vont remplacer les comités de gestion dans les structures de santé à partir de juillet 2018, a constaté APA.Cette réforme est d’autant plus « importante » que les comités de développement sanitaire vont désormais assurer la gestion de proximité et la gouvernance sanitaire, a expliqué le ministre Sarr, présidant la cérémonie de lancement du processus d’installation desdits comités.

Ainsi cette réforme doit-elle permettre aux structures de santé d’offrir une prise en charge de qualité et une accessibilité financière aux usagers.

Selon Abdoulaye Diouf Sarr, la réussite de ce changement opéré dépendra fortement des deux piliers essentiels de la gouvernance territoriale, à savoir l’administration territoriale qui représente l’Etat au niveau des territoires, mais aussi les collectivités territoriales constituées d’élus et le dispositif de santé, à savoir les médecins chefs de régions.

Pour les médecins chefs de districts, leur mission consiste à offrir leur service et à impulser une réussite du système de santé, dont les indicateurs sont mesurés sur la base de la qualité et de l’accessibilité sur le point de vue financier.


Cependant, le directeur de la prévention note d’ores et déjà des dysfonctionnements dans les comités de santé, à savoir « le renouvellement irrégulier des membres du bureau, de la faiblesse des activités de planification de mobilisation sociale de la promotion de la santé par endroit, le déficit de transparence dans la gestion financière par endroit et le déficit de fonctionnement des comités de gestion ».

Toutefois, la réforme vise deux principales choses, notamment l’articulation de l’organisation et des organes de gestion au contexte de la décentralisation d’une part, et d’autre part le renforcement des collectivités territoriales et mutuelles de santé ainsi que la diversification des missions des organes de gestion pour l’assurance d’une gestion transparente et efficiente des ressources.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut