International › APA

Des enseignants congolais exigent le paiement des primes de correction du BEPC

Des dizaines d’enseignants retenus pour la correction des épreuves du BEPC sont sortis dans la rue, mercredi à Brazzaville, en bravant l’interdiction de la police pour contester contre le non paiement des primes de correction de trois jours, a constaté sur place APA.« Nous réclamons le paiement des trois jours de prime de correction. Mais on nous laisse entendre qu’il n’y a pas d’argent disponible pour les correcteurs et la priorité est accordée à la fête de l’indépendance. Le BEPC est quand même un examen d’Etat programmé depuis le début de l’année scolaire 2017-2018», a expliqué l’un des contestataires.

« Ce qui nous met en colère, c’est la fuite de nos responsables qui n’ont pas voulu nous expliquer les vraies raisons de ce non paiement de la prime et ont préféré aller prendre les étudiants pour continuer la correction que nous avons entamé », a fustigé un autre manifestant, visiblement hors de lui.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

L’Info en continu
  • Sénégal
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 06.05.2021

Le village artisanal de Saly

Situé au centre ville de la commune de Saly, le village artisanal a été fondé en 1981. Il comprend 120 magasins regroupés dans une cour…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut