International › APA

Des funérailles nationales pour l’ancien buteur des « Léopards » Ndaye Mulamba

Pas d'image

La RD Congo a organisé, mardi au Palais du peuple de Kinshasa, des funérailles nationales pour l’ancien buteur des « Léopards », Pierre Ndaye Mulamba dit « Mutumbula » ou encore « Volvo », qui vivait quasiment dans l’anonymat en Afrique du Sud où il est décédé le 26 janvier à l’âge de 70 ans.En voyage d’Etat en Namibie, le président de la République Félix Tshisekedi s’est fait représenter aux obsèques de Pierre Ndaye par son directeur de cabinet Vital Kamerhe, en présence de tout le gotha politique et sportif congolais, avant l’inhumation de ce grand footballeur au cimetière « Entre terre et ciel » dans la commune de la N’sele à l’est de la capitale congolaise.

Ndaye Mulamba a marqué l’histoire du football congolais et africain en établissant le record de neuf buts marqués en une seule édition lors du tournoi final de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) remportée par les « Léopards » en Egypte en 1974.

L’année précédente, en 1973, Pierre Ndaye Mulamba avait remporté la Coupe d’Afrique des clubs champions avec son équipe de l’AS V Club de Kinshasa.

Aussi, pour honorer sa mémoire, le ministre congolais des sports, Papy Nyango, a annoncé la construction imminente dans sa ville d’origine de Kananga, au Kasaï central (centre de la RD Congo), d’un stade de 12.000 places pour un coût de 12 millions de dollars américains qui sera baptisé du nom de Ndaye Mulamba.


Ce buteur exceptionnel avait été décoré de l’ordre national des Léopards et avait également reçu la médaille du mérite du Centenaire de la Fifa en 2009.

La Confédération africaine de football (CAF) l’avait aussi honoré en lui remettant une médaille pour s’ensemble de son œuvre, en marge de la Coupe d’Afrique des nations 1994 à Tunis, en Tunisie.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut