International › APA

Des licenciés de l’agence gabonaise de presse en sit-in

Les agents « déflatés » de l’Agence gabonaise de presse (AGP) ont observé un sit-in, mercredi devant le ministère de la Communication pour réclamer le paiement de leurs droits après leur licenciement en décembre 2017pour des raisons économiques.« Nous avons résolu de poser cet acte face au mutisme du ministère de la Communication, tutelle de l’AGP notre ex employeur pour régler ce différend. Cela fait sept mois que nous attendons que nos droits soient payés, la situation devient intenable pour nous et nos familles », a déploré le président du collectif des déflatés, Aristide Engo.

Selon lui, ce sit-in est une manière d’interpeller les plus hautes autorités du pays afin qu’elles prennent la mesure de la souffrance dont sont voués ces pères et mères de familles qui ne demandent qu’à entrer dans leurs droits.

L’agence de presse nationale qui emploie près d’une centaine de personnes et confrontée à des problèmes de trésorerie, a décidé de se séparer de cinquante de ses employés régis par des contrats de droit privé.


Créée en 1961, l’AGP peine à s’imposer sur le paysage médiatique du pays, en dépit de plusieurs tentatives de relance orchestrées par le gouvernement, indique-t-on.


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

L’Info en continu
  • Sénégal
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 06.05.2021

Le village artisanal de Saly

Situé au centre ville de la commune de Saly, le village artisanal a été fondé en 1981. Il comprend 120 magasins regroupés dans une cour…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut