International › AFP

Deux destroyers américains dans le détroit de Taïwan

Deux destroyers américains sont passés lundi dans le détroit de Taïwan, qui sépare la Chine de l’île, à un moment où les tensions entre Pékin et Washington sont élevées, a indiqué un porte-parole du Pentagone, le colonel Rob Manning.

L’USS Curtis Wilbur et l’USS Antietam « ont effectué un transit de routine » dans ce bras de mer de 180 kilomètres de large, a précisé le colonel Manning au cours d’un point de presse.

Ce transit dans les eaux internationales, en direction du nord-est, « démontre l’engagement des Etats-Unis envers une région Indo-Pacifique libre et ouverte », a-t-il ajouté.

C’est la deuxième fois en trois mois que des navires de guerre américains « transitent » par le détroit de Taïwan, au moment où les prétentions de Pékin en mer de Chine méridionale, où Washington effectue régulièrement des opérations dites « de liberté de navigation », avivent les tensions entre la Chine et les Etats-Unis.

De nombreux navires de guerre chinois ont suivi à bonne distance les deux vaisseaux américains durant leur passage, ont expliqué à CNN des responsables de la défense.

Washington a rompu ses relations diplomatiques avec Taipei en 1979 pour reconnaître Pékin, mais reste l’allié le plus puissant de l’île et son fournisseur d’armes numéro un. Les Etats-Unis ont notamment récemment approuvé une licence permettant la vente de technologies de sous-marins à Taïwan.


En septembre, Washington a annoncé un projet de vente de pièces détachées et de pièces de rechange pour les avions de chasse et de transport F-16, C-130 et F-5 à Taïwan pour un montant de 330 millions de dollars, contre lequel Pékin a vivement protesté.

Depuis 1979, les relations entre Taïwan et les Etats-Unis se sont faites discrètes pour éviter d’irriter la Chine, qui considère l’île comme partie intégrante de son territoire susceptible d’être reprise par la force.

Pékin a mené dernièrement une série de manoeuvres militaires, dont un exercice à tir réel dans le détroit de Taïwan en avril, déclarant sa volonté de faire face aux « forces indépendantistes » taïwanaises.

Le Premier ministre taïwanais a déclaré mardi au Parlement que Taïwan respectait le droit de passage américain dans les eaux internationales et reconnaissait « les divers efforts des Etats-Unis pour maintenir la paix dans la région Asie-Pacifique ».

Le ministère taïwanais de la Défense avait auparavant indiqué dans un communiqué que l’armée « surveillait de près les navires américains durant leur passage ».



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut