International › APA

Deux rebelles tchadiens condamnés à la prison à vie

Pas d'image

La Cour d’Appel de N’Djaména, siégeant en session criminelle spéciale a condamné à la prison à vie, jeudi, deux responsables du mouvement rebelle, le Conseil de commandement militaire pour le salut de la République (CCMSR), Mahamat Hassan Boulmaye et Ahmat Yacoub Adam.Après les plaidoiries, le substitut du procureur général a requis « l’emprisonnement à vie des deux rebelles » inculpés pour  « participation à un mouvement insurrectionnel ».

Malgré les plaidoiries de leurs avocats pour alléger leur peine, le président de la session criminelle a suivi le réquisitoire du procureur général, en condamnant les deux compagnons à la prison à vie.

Le président de la cour justifie la sentence par le fait que les « deux rebelles ont participé à plusieurs tentatives pour renverser le pouvoir actuel au Tchad ».


Mahamat Hassan Boulmaye et Ahmat Yacoub Adam ont été arrêtés en 2017 au Niger avec Abdraman Youssouf décédé en prison lors de leur détention. Ils ont été extradés vers N’Djaména par les autorités nigériennes, alors qu’ils se trouvaient dans la ville d’Agadez.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut