International › APA

Développement, enseignement et sport au menu des quotidiens marocains

Pas d'image

Le modèle de développement, le débat sur la langue d’enseignement des disciplines scientifiques et la Coupe de la CAF sont les principaux sujets traités par les quotidiens marocains parus ce lundi.+Aujourd’hui le Maroc+ indique que quels que soient les postulats et la construction théorique, économique et économétrique sur lesquels il repose, le modèle de développement ne peut pas se concevoir sans des fondements d’ordre sociétal.

Parmi ces fondements, l’implication et l’adhésion de toutes et tous, et plus particulièrement des jeunes. Laquelle implication suppose nécessairement des espaces où ces jeunes peuvent s’exprimer et des canaux à travers lesquels ils peuvent faire entendre leurs voix et opinions, explique le journal.

Parmi ces espaces, il y a les partis politiques. D’où la fonction primordiale des partis qu’est l’encadrement. Mais, pour encadrer les jeunes, les partis doivent produire des idées, faire avancer la réflexion, proposer des modèles et de solutions concrètes, les défendre tout en s’ouvrant sur le débat et en acceptant les différences au lieu d’en faire des clivages claniques, soutient-il.

+Assabah+ revient sur le débat engagé sur la langue d’enseignement des disciplines scientifiques. Alors que tout le monde a cru que le débat sur la langue d’enseignement des disciplines scientifiques et techniques était définitivement clos par l’élaboration d’un projet de loi-cadre en la matière, nous sommes à nouveau retournés au point de départ, déplore le quotidien, faisant savoir que le parlement est devenu une arène où les surenchères politiques ont largement dominé au nom de l’identité, de la culture et de la particularité.

Depuis plus d’un mois, des députés de la commission de l’enseignement, de la culture et de la communication se sont ingéniés, non pas à défendre les langues qui seraient le socle de la teneur des grands piliers de la vision 2015-2030, mais à régler des comptes laissés en souffrance depuis les élections précédentes.


+Le Matin+ Le leader du groupe A, la RS Berkane, a réussi une belle opération dimanche à Rabat, en venant à bout de son poursuivant direct du Raja de Casablanca sur le score de 4-2.

Une rencontre à rebondissements, qui a été marquée par une grande intensité dans les duels et qui a mis à nu les carences au niveau de l’effectif de Patrice Carteron. Les Orientaux ont pris l’avantage dès la 5e minute sur un but contre son camp de Imrane Fiddi. Après le passage aux vestiaires, la reprise a été complètement folle : la Renaissance de Berkane a porté le score à 2-0 sur un coup de tête de Laba Kodjo (52e), un but qui a déclenché l’ire des fans du Raja, qui ont fait monter le ton jusqu’à pousser les autorités à intervenir.

Yajour a ensuite réduit le score à la 61e minute, mais Farhane a enfoncé le clou pour la RSB à la 66e minute (1-3), profitant d’une autre sortie hasardeuse d’Anas Zniti. Yajour réduira encore la marque sur un splendide coup-franc direct, mais la RSB sécurisera son résultat 5 minutes après grâce à Kodjo (84e). Ce succès propulse donc la RSB en tête de la poule A avec 7 points issus de 2 victoires et un nul. La qualification du Raja, quant à lui, passera par des exploits à Berkane et au Congo face à l’AS Otôho, en plus du dernier match à domicile face au HUSA.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut