International › APA

Dialogue politique et insécurité en vedette dans les journaux centrafricains

La presse centrafricaine parcourue mercredi par APA traite principalement des enjeux du dialogue politique du RCA organisé à Khartoum, la capitale du Soudan, et la nouvelle d’une attaque armée notée dans l’ouest du pays.Le confident, un quotidien privé de Bangui annonce que la Conférence Episcopale de Centrafrique (CECA) milite pour la réussite du dialogue de Khartoum là où l’Expansion annonce que le gouvernement, les groupes armés, les partis politiques, la société civile et les victimes seront les participants à cette rencontre.

Toutefois, le Démocrate note l’absence de la presse dans l’organisation du « dialogue à Khartoum : shut, pas de journaliste », titre le journal.

L’Ecureuil indique ainsi que ce dialogue est une véritable imposture sous la pression des puissances étrangères.

Le Réseau des Journalistes pour les Droits de l’Homme (RJDH), titrant sur « les enjeux du dialogue de Khartoum », note par ailleurs que certains leaders des groupes armés ne prendront pas part à cette rencontre, prévue d’ici quelques jours à Khartoum. Le RJDH précise cependant que ces derniers ont désigné des représentants pour les suppléer à cette rencontre tant attendue au Soudan, sous l’égide de l’Union Africaine.

Sur le volet in sécuritaire, Corbeau News renseigne sur une « attaque des peulhs armés dans le village Zaoro-Sangou » le dimanche 20 janvier 2019. Après avoir terrorisé deux villages proches de Bouar et de Baoro au nord-ouest de la RCA, souligne le journal, ce groupe des peulhs armés vient de prendre pour cible la commune de Zaoro-Sangou, à une soixantaine de kilomètres de la sous-préfecture de Gadzi sur l’axe de Carnot dans la Mambéré-Kadéi, à l’ouest.


Sur cette attaque, L’Hirondelle annonce qu’une une dizaine de personnes sont tuées par les hommes armés, dont un gendarme et son auxiliaire.

Entrant plus en détails sur les motifs de ce drame, le RJDH indique que c’est en représailles au meurtre d’un éleveur dans la même localité, le 4 janvier dernier, que ces peulhs armés ont lancé une attaque contre le village de Zaoro-Sangou le dimanche 20 janvier dernier.

En outre, le journal note que les assassins de cet éleveur ont été appréhendés par la gendarmerie locale et transférés à Berberati pour des procédures judiciaires.


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

L’Info en continu
  • Sénégal
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 06.05.2021

Le village artisanal de Saly

Situé au centre ville de la commune de Saly, le village artisanal a été fondé en 1981. Il comprend 120 magasins regroupés dans une cour…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut