International › APA

Diversité de sujets au menu des quotidiens marocains

Les quotidiens marocains parus ce lundi se focalisent sur nombre de sujet notamment la participation à Paris du Roi Mohammed VI à la cérémonie internationale de commémoration du centenaire de l’Armistice du 11 novembre 1918, le paiement mobile, les flux d’investissements directs drainés par le Maroc et l’élection du Maroc à la présidence de l’Association des ombudsmans et médiateurs de la francophonie.+Al Ahdath Al Maghribia+ rapporte que le Roi Mohammed VI, a pris part, dimanche à Paris, à la cérémonie internationale de commémoration du centenaire de l’Armistice du 11 novembre 1918. La participation du Souverain à cette cérémonie, à l’invitation du Président de la République française, M. Emmanuel Macron, est un témoignage de l’amitié qui lie le Maroc et la France depuis plusieurs siècles et un hommage aux vaillants soldats marocains qui avaient combattu pour les idéaux de liberté et de paix pendant la première guerre mondiale.

Il s’agit également d’un message fort à l’adresse de la communauté internationale témoignant de l’engagement du Royaume en faveur de la paix et de la stabilité dans le monde, et de son action inlassable pour la promotion du multilatéralisme et la défense des valeurs universelles de démocratie, de liberté et d’égalité, relève la publication.

Dans le même sillage, +Al Alam+ indique que la participation du Roi Mohammed VI à la cérémonie internationale de commémoration du centenaire de l’Armistice, hier à Paris, a été marquée par une attention exceptionnelle des médias et de la communauté internationale.

Cet intérêt a porté particulièrement sur l’accueil que le Souverain a reçu de la part du président français dès son arrivée à Paris. Il en est de même pour la place dédiée au Souverain aux côtés des présidents des pays les plus puissants du monde, notamment le président des États-Unis, Donald Trump, le président russe Vladimir Poutine et la chancelière allemande Angela Merkel, ainsi que le président français Emmanuel Macron, ajoute-t-il.

Au registre économique, +L’Economiste+ fait savori que le paiement mobile sera lancé ce mardi 13 novembre. Les banques et les opérateurs télécoms devraient être au rendez-vous pour le grand démarrage. Plus de 400 milliards de DH d’opérations seraient dématérialisables dans un premier temps. Mais les enjeux sont bien plus significatifs.

L’important sera de mettre la main sur les 14 millions de Marocains exclus des services financiers. Beaucoup sont équipés de smartphones et ce sont des prospects qui sont bien connus des opérateurs télécoms. Des incitations seront mises en place pour encourager le paiement via ce canal, souligne le journal.


+Akhbar Al Yaoum+ rapporte que le Maroc a pu drainer en 2017 des flux d’Investissements directs à l’étranger (IDE) de 2,7 milliards de dollars, soit une progression nette de 23% par rapport à l’année précédente (2,2 milliards).

Selon le rapport économique et financier annexé au projet de loi de Finances (PLF 2019), cité par le quotidien, cette hausse intervient dans un contexte marqué par un net repli des IDE au niveau mondial et une contraction de 21,5% des IDE à destination de l’Afrique en 2017 par rapport à 2016.

+Bayane Al Yaoum+ informe que le Maroc a été élu à l’unanimité, vendredi à Bruxelles, en la personne du Médiateur du Royaume, Abdelaziz Benzakour, à la présidence de l’Association des ombudsmans et médiateurs de la francophonie (AOMF).

Cette élection a eu lieu au terme du congrès de l’AOMF, tenu du 6 au 9 novembre dans la capitale belge. Benzakour a été élu pour un mandat de trois ans à la tête de l’AOMF en tant que réseau des ombudsmans et des médiateurs qui œuvre pour le soutien de la médiation institutionnelle, la consolidation de l’édifice démocratique et le renforcement des bases de la bonne gouvernance et des règlements des litiges.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Zapping Actu International
À LA UNE
Retour en haut