International › APA

Durcissement de la crise postélectorale de la mutuelle des enseignants de Côte d’Ivoire

Pas d'image

La crise postélectorale qui secoue depuis plusieurs mois la Mutuelle du personnel de l’éducation nationale et de l’enseignement technique de Côte d’Ivoire (MUPENET-CI) devenue Mutuelle générale des enseignants de Côte d’Ivoire (MGE-CI) avec deux présidents ( Vacaba Cissé et Sylvestre Boko) qui se disputent la tête du conseil d’administration, se durcit de plus en plus. Jeudi, des mutualistes se réclamant du camp Vacaba Cissé ( le Président du conseil d’administration sortant) ont manifesté leur colère au rez-de-chaussée de la Maison du Mali, l’immeuble abritant la MGE-CI (Ex-MUPENET-CI) au Plateau, le quartier administratif et des affaires d’Abidjan, a constaté APA sur place.

« Le président Vacaba Cissé vous salue et vous traduit tout son encouragement à être debout pour sauvegarder notre seul instrument de solidarité. L’appel du président Vacaba, c’est de faire en sorte que demain (vendredi) comme annoncé, il n’y ait pas de passation et il n’y aura pas de passation de charges. Demain, il faut que vous soyez encore plus nombreux pour dire non», a lancé  à une foule de mutualistes, (en compagnie de M. Vacaba Cissé),  Simon Thomas Aholia se présentant comme l’administrateur et vice-président du Conseil d’administration de ladite mutuelle.

Avant lui, haranguant ses camarades, M. Kla qui dit être le secrétaire général de la MGE-CI, a soutenu que « c’est nous qui choisissons les dirigeants de cette mutuelle. Eux, ils veulent être là pour faire main basse sur la caisse de notre union».

Selon des mutualistes de l’ex-MUPENET-CI,   à l’issue de l’Assemblée générale  organisée en avril dernier, une liste unique de 15 administrateurs conduite par le président sortant Vacaba Cissé, a été réélue par acclamation.


Après cette onction  de l’Assemblée générale, les membres de cette liste se sont retirés pour choisir en leur sein le président du Conseil d’administration. Contre toute attente, Sylvestre Boko, un membre de la  liste s’est porté candidat contre le président Vacaba Cissé. Il a obtenu 09 voix contre 06 pour Cissé. Une situation contestée par certains mutualistes.

 Depuis lors, deux présidents à savoir MM. Vacaba Cissé et Sylvestre Boko,  se disputent la tête du Conseil d’administration de l’ex- MUPENET-CI. Le ministère ivoirien de l’éducation nationale, de l’enseignement technique et de la formation professionnelle, qui a visiblement tranché en faveur de M. Sylvestre Boko, compte installer ce dernier dans ses nouvelles fonctions de PCA lors d’une cérémonie de passation des charges  prévue vendredi.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut