International › APA

Economie, santé et migration au menu des quotidiens marocains

La reprise progressive des activités économiques, les difficultés à gérer la crise sanitaire, les tentatives de migration clandestine et les manœuvres désespérées de HRW visant à porter atteinte aux succès réalisés par le Maroc pour défendre son intégrité territoriale, sont les principaux sujets traités par les quotidiens marocains parus ce lundi.+Aujourd’hui le Maroc+ écrit que malgré la conjoncture lourdement affectée par la pandémie, le Maroc a pu mobiliser des bailleurs de fonds et des investisseurs sur les places financières internationales à deux reprises pour lever quelque 40 milliards de dirhams.

C’est là, poursuit la publication, une preuve incontestable que la confiance des partenaires à l’égard du Maroc est intacte, ajoutant que la perspective très prochaine de la vaccination est de nature à redonner confiance pour un retour à la vie normale et une reprise, même progressive, des activités.

A Tanger-Tech, à Kenitra Atlantic Free Zone, à Casablanca, Fès ou encore à Dakhla, les projets se multiplient, constate le journal, rappelant les annonces importantes d’investissements faites et des projets lancés depuis septembre par des opérateurs d’envergure mondiale dans des secteurs de pointe.

« Ce sont là, entre autres, quelques exemples d’indicateurs qui permettent d’aborder l’avenir proche en toute confiance et constituent ce déclic psychologique dont a besoin toute économie pour repartir », estime-t-il.

Sur un autre registre, +L’Opinion+ souligne que si, à partir de 21 heures, les rues des villes marocaines sont presque désertes, cette prise de conscience collective prend fin à 6 heures du matin, surtout dans les grandes villes!

À Casablanca, épicentre marocain de l’épidémie du Covid-19, les autorités publiques réussissent certes à faire respecter les règles de protection recommandées dans quelques rares quartiers, relève le quotidien, faisant savoir que dans la plupart des autres, et notamment ceux dits populaires, l’échec est patent, tant la notion même de distanciation sociale y reste abstraite.


+Al Bayane+ rapporte que les autorités marocaines ont dénoncé « fermement » la tentative désespérée de Human Rights Watch (HRW) visant à porter atteinte aux succès réalisés par le Maroc, sur le terrain et sur le plan diplomatique, pour défendre son intégrité territoriale, ainsi que l’exploitation « flagrante » par l’ONG du dossier des droits de l’Homme pour faire véhiculer ses positions politiques vis-à-vis du Sahara marocain et attribuer des accusations mensongères aux autorités publiques.

Dans un communiqué, cité par le journal, la Délégation interministérielle aux droits de l’Homme affirme avoir pris connaissance de la publication d’un communiqué de HRW, le 18 décembre 2020, qui revendique et promeut un discours politique hostile à l’intégrité territoriale du Maroc et aux récents développements positifs qu’a connus cette question, ajoutant que ce communiqué, renferme, comme à l’accoutumée, des allégations dénuées de tout fondement et ne se basant sur aucune réalité, dans le dessein de conférer un caractère des droits de l’Homme à son discours au détriment des règles universellement reconnues, relatives à l’impartialité et à l’objectivité régissant les actions des organisations non gouvernementales œuvrant dans le domaine des droits de l’Homme.

+L’Opinion+ fait savoir que les éléments de la police du district provincial de Nador sont parvenus, dimanche, à mettre en échec une tentative d’immigration illégale et à interpeller un individu de 25 ans présumé impliqué dans l’organisation de cette activité criminelle et la traite d’êtres humains.

Cette opération sécuritaire s’est soldée par l’arrestation de 44 candidats à l’immigration illégale, dont des femmes, indique la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), ajoutant que ces candidats se préparaient à l’immigration de manière clandestine depuis la zone maritime entre la plage « Bocana » et la lagune de Marchika.

Lors de cette intervention, une embarcation pneumatique dotée d’une motogodille hors-bord, des gilets de sauvetage ainsi que des fûts remplis d’essence ont été également saisis, rapporte la publication.


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

L’Info en continu
  • Sénégal
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 02.03.2021

L’Île de Gorée : le site touristique du Sénégal par excellence.

En effet, sa réputation n'est plus à faire. Cette île au large des côtes du Sénégal (pas très loin de Dakar) a longtemps été centre…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut