International › APA

Economie, santé et sport au menu des quotidiens marocains

Les quotidiens marocains parus ce lundi consacrent de larges commentaires à la réinstauration par le gouvernement de la contribution sociale de solidarité sur les bénéfices nets et les revenus, le vaccin anti-Covid-19 et la demi-finale perdue par le WAC contre Al Ahly d’Egypte.+L’Economiste+ rapporte que pour faire face à la chute des recettes fiscales notamment de l’Impôt sur les Sociétés (IS) pour lequel certaines prévisions laissent entrevoir un effondrement de 15 à 20 milliards de DH (1 euro= 10,8 DH), le gouvernement réinstaure la contribution sociale de solidarité sur les bénéfices nets et les revenus.

C’était un peu prévisible. 80% des ressources de l’Etat sont assurées par l’impôt. En cas de choc, il n’a pas beaucoup d’autres alternatives que de demander des efforts supplémentaires aux contribuables. Toutes les entreprises réalisant au moins 5 millions de DH de bénéfice net supporteront une charge supplémentaire de 2,5%.

Le taux de contribution est fixé à 5% pour les entreprises pétrolières, les opérateurs télécoms et les cimentiers. Cette taxe exceptionnelle ne sera prélevée qu’une seule année. Le discours était le même en 2012 lorsqu’elle a été instaurée pour la première fois. Au final, elle a duré quatre ans, rappelle la publication.

Dans le même sillage, +Akhbar Al Yaoum+ souligne que le gouvernement s’apprête à instaurer, dans le cadre du PLF-2021, une contribution sociale de solidarité, à l’image de l’impôt de solidarité imposé en 2013. Cette mesure intervient dans le cadre de la lutte contre les effets de la pandémie de coronavirus, et dans le but de garantir des ressources supplémentaires au Fonds de solidarité sociale.

Selon le ministère des Finances, cette contribution, qui sera appliquée pour une durée d’un an, permettra de générer 5 milliards de dirhams. Cette mesure ne concernera pas les sociétés actives dans les zones d’accélération industrielle et à Casablanca Finance, fait savoir le quotidien.

Pour les autres sociétés, deux taux distincts ont été instauré. A savoir 5% pour les sociétés qui agissent dans des secteurs oligopolistiques, fermés à la concurrence, comme les télécoms, les hydrocarbures ou le ciment et 2,5% pour toutes les sociétés des autres secteurs. De leur côté, les personnes physiques seront ainsi appelées à contribuer à hauteur de 1,5% de leurs revenus mensuels net à partir d’un seuil de 10.000 dirhams net par mois.

+Al Alam+ indique que les autorités sanitaires s’apprête à faire des prélèvements de sang chez les volontaires ayant subis les essais cliniques du Vaccin chinois contre le Covid-19.


Ces prélèvements seront ensuite expédiés en Chine pour s’assurer de l’efficience de ce vaccin qu’ils ont reçu en deux étapes au CHU Ibn Sina à Rabat et au CHU Ibn Rochd à Casablanca.

Citée par le journal, une source bien informée a affirmé que les prélèvements concerneront 600 volontaires qui ont été vaccinés, et ce 49 jours après la première dose et 21 jours après la dose de rappel du vaccin développé par l’entreprise chinoise Sinopharm.

La même source précise qu’après deux doses en 28 jours, les participants aux deux phases des essais cliniques, ont effectivement développé des anticorps, notant toutefois que l’efficience de ces anticorps dans la lutte contre le coronavirus n’a pas encore été confirmée.

+Al Ahdath Al Maghribia+ écrit que le Wydad de Casablanca a vécu un véritable cauchemar samedi lors de la demi-finale aller de la Ligue des champions, en concédant une défaite par deux buts à zéro à domicile. Autant dire qu’Al Ahly a déjà mis un pied en finale de Ligue des champions, grandement aidé par une erreur monumentale de Yahya Jebrane qui a permis aux Ahlaouis de prendre l’avantage dès la 7e minute de la rencontre et ainsi gérer aisément le reste de la rencontre.

Les Wydadis avaient pourtant cru déstabiliser le club égyptien en mettant les maillots d’Achraf Dari et Babatundé dans les vestiaires, faisant croire que ces derniers allaient être titularisés lors de cette rencontre. Une idée qui serait sortie de la tête du directeur administratif du club, précise le quotidien. Autre chose à retenir de cette rencontre, l’exploit réalisé par Pitsu Mosimani, l’entraîneur sud-africain d’Al Ahly, qui a pour la première fois réussi à battre le Wydad sur son terrain.

Malgré cette lourde défaite à Casablanca, l’entraîneur argentin du WAC, Miguel Angel Gamondi, s’est refusé à tout pessimisme au terme de la rencontre et a déclaré que ses joueurs n’ont pas abandonné et feraient tout pour créer l’exploit au Caire. De son côté, l’entraîneur d’Al Ahly s’est montré prudent et a déclaré en conférence de presse d’après-match que rien n’est encore joué dans cette demi-finale.


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

L’Info en continu
  • Sénégal
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 02.04.2019

Safari dans le parc de Niokolo Koba

330 espèces d’oiseaux, 80 espèces de mammifères, 60 espèces de poissons et 36 espèces de reptiles peuplent ce parc; et c’est bien, ce qui en…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut