International › APA

EDF Africa pulse lance la 3ème édition de son programme d’appui aux start-up

Pas d'image

EDF Pulse Africa a lancé la troisième édition de son programme d’appui aux start-up et petites et moyennes entreprises (Pme) dans le but de révéler et d’accompagner les entrepreneurs africains « au service du développement énergétique ».« Depuis la création en 2017, des prix EDF Pulse Africa, 8 jeunes pousses africaines ont pu bénéficier de l’accompagnement d’EDF. Aujourd’hui, nous faisons évoluer le format du concours pour faire émerger, au plus près du terrain, de nouvelles technologies et de nouveaux produits, qui permettront de répondre aux défis énergétiques du continent africain », a déclaré Valérie Levkov, Directeur Afrique du Groupe EDF citée par un communiqué reçu à APA.

L’appel à projets, ouvert du 29 mai au 8 juillet 2019, prend en compte trois catégories : production électrique off-grid ; usages et services d’électricité ; et accès à l’eau grâce à l’électricité (agriculture et eau potable). Les start-ups et PME africaines de moins de 50 salariés concernées par ce concours qui va durer plus d’un mois.

Les dotations de la troisième édition d’EDF Pulse Africa vont de 5 000 à 15 000 euros. L’organisation prévoit également un programme d’accompagnement en conseil opérationnel et financier, en développement de projets avec des acteurs locaux tel que « Energy Generation », (incubateur et centre de formation dédié aux start-ups du secteur de l’énergie basé au Togo) et méthodes d’accès à l’écosystème d’innovation.

La nouveauté de cette année est qu’à l’issue d’une pré-sélection via la plateforme, les candidats des pays tels que le Maroc, le Sénégal, le Ghana, l’Afrique du Sud, la Cote d’ivoire, le Togo et le Cameroun vont devoir défendre leurs projets devant des experts locaux.


Au Sénégal, cet exercice est prévu le jeudi 12 septembre 2019.

Les projets retenus dans ce cadre accéderont directement à la finale du concours qui se déroulera à Paris le 21 novembre prochain.

Pour ceux qui sont issus des 47 autres pays africains, le concours va se dérouler selon les mêmes modalités que les années précédentes.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut