International › AFP

Egypte: « pas de justice » pour des centaines de manifestants tués en 2013, selon HRW

Human Rights Watch (HRW) a exhorté lundi l’Egypte à rendre « justice » aux victimes d’un assaut meurtrier contre une manifestation qui a fait des centaines de morts en 2013 et dont les responsables, membres des forces de sécurité, n’ont toujours pas été poursuivis.

Il y a cinq ans, le 14 août 2013, les forces de l’ordre avaient lancé un assaut sur les places Rabaa al-Adawiya et Nahda au Caire, où des milliers de personnes campaient avec femmes et enfants depuis six semaines pour réclamer le retour de l’islamiste Mohamed Morsi, premier président élu démocratiquement en Egypte (en 2012).

Au moins 817 manifestants sont morts dans les heures ayant suivi l’assaut, selon l’ONG pour les droits de l’homme, qui parle de la « tuerie de masse la plus importante de l’histoire moderne égyptienne ».


Depuis, des centaines d’islamistes, dont des responsables des Frères musulmans de M. Morsi, ont été jugés au cours de procès de masse, dénoncés comme « expéditifs » par les ONG de défense des droits de l’homme. Mais aucun membre des forces de sécurité n’a été poursuivi pour la mort des manifestants.

« Cinq ans après le massacre de Rabaa, la seule réponse des autorités a été de mettre à l’abri les responsables de ces crimes », affirme dans un communiqué la directrice de HRW pour le Moyen-Orient Sarah Leah Whitson.


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

L’Info en continu
  • Sénégal
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 06.05.2021

Le village artisanal de Saly

Situé au centre ville de la commune de Saly, le village artisanal a été fondé en 1981. Il comprend 120 magasins regroupés dans une cour…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut