International › AFP

Elections en Floride: démarrage du nouveau dépouillement manuel

Manifestants, avocats et de nombreux volontaires se sont présentés vendredi aux portes des commissions électorales en Floride, pour le coup de départ du dépouillement à la main d’une élection au Sénat américain dont le résultat reste incertain dix jours après le scrutin.

Des dizaines de volontaires de tous âges se sont pressés dès l’aube devant la commission électorale du comté de Broward pour participer au comptage manuel, le troisième dépouillement lancé en Floride depuis les élections parlementaires américaines du 6 novembre.

L’écart séparant le candidat républicain et gouverneur de la Floride, Rick Scott, du sénateur démocrate sortant, Bill Nelson, est infime. Un nouveau comptage à la machine ordonné samedi dernier a confirmé jeudi la légère avance du républicain (+0,15 point).

La loi en Floride veut que sous le seuil des 0,25 point, un dépouillement manuel soit conduit pour vérifier les bulletins problématiques.

Ce nouveau dépouillement doit être achevé d’ici dimanche. Les autorités donneront un résultat final mardi.

Quoi qu’il arrive, les républicains garderont leur majorité au Sénat en janvier.

Sans attendre que les autorités de Floride, dont il est pourtant responsable en sa qualité de gouverneur, ne donnent leur résultat officiel, Rick Scott s’est déjà déclaré vainqueur.

Donald Trump, lui, met tout son poids présidentiel depuis des jours dans cette élection, accusant sans preuve les démocrates de « fraude ».


Des propos « irresponsables » selon les démocrates, mais aussi des observateurs indépendants, qui soulignent qu’un dépouillement dans un scrutin aussi serré prend du temps aux Etats-Unis.

Quelques manifestants s’étaient rassemblés devant la commission du comté de Broward, où des avocats des deux partis assistaient vendredi au dépouillement à l’intérieur.

L’élection pour le poste de gouverneur de Floride est également très serrée. Mais le deuxième dépouillement automatique a confirmé jeudi l’avance de 0,41 point du républicain Ron DeSantis face au démocrate Andrew Gillum. Ce dernier n’a toutefois pas encore reconnu sa défaite.

Dans la Géorgie voisine, la candidate démocrate Stacey Abrams n’a toujours pas non plus admis sa défaite face au républicain Brian Kemp, qui affiche quelque 55.000 voix d’avance, soit un point de pourcentage.

Appelant à compter tous les bulletins, l’équipe de Mme Abrams, qui espérait devenir la première gouverneure noire des Etats-Unis, a lancé plusieurs procédures judiciaires.

Un résultat officiel pourrait être annoncé dès ce vendredi 17H00 (22H00 GMT), selon la presse locale.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut