International › AFP

Elections en RDC: manifestations à Beni et Goma après le report partiel

Plusieurs centaines de personnes manifestaient jeudi à Beni contre le report des élections générales prévues dimanche dans cette région de l’Est de la République démocratique du Congo frappée par une épidémie d’Ebola et des tueries de civils à répétition, a constaté un correspondant de l’AFP.

Des barricades ont également été dressées sous forte présence policière à Goma, chef-lieu de la province du Nord Kivu remontée contre la dernière décision de la Commission électorale nationale indépendante (Céni), a constaté une autre équipe de l’AFP.

A Beni, des coups de feu ont été entendus entre 9 et 10h00 (une heure de moins en GMT). Les manifestants se sont rassemblés devant le quartier général des institutions et ONG mobilisées contre Ebola qui a fait 356 morts depuis début août.

A Goma, ville également située dans l’est du pays, des barricades ont été dressées dans les quartiers Majengo, Katimbo et à l’entrée de l’université.


Des grenades lacrymogènes ont été tirées par la police, qui a interpellé au moins six personnes, a constaté un correspondant de l’AFP.

La crise autour de la succession déjà trois fois retardée du président Joseph Kabila en République démocratique du Congo a repris de plus belle mercredi à l’annonce du report partiel des élections générales dans deux régions.

Cette décision de la Céni exclut du vote prévu dimanche 1,2 million d’électeurs, principalement à Beni-Butembo. L’opposition a qualifié « d’injustifiable » ce report partiel qui met à l’écart selon elle ses bastions anti-Kabila.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut