International › APA

Elections locales partielles ivoiriennes: le RHDP rafle 50% des sièges

Le Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP), la coalition au pouvoir, a remporté les régionales et municipales partielles ivoiriennes de dimanche dernier dans trois communes sur six et une région sur deux où ces élections ont été reprises.Selon une note d’information de la Commission électorale indépendante (CEI, organe électoral en Côte d’Ivoire), transmise lundi soir à APA, le Parti démocratique de Côte d’Ivoire ( PDCI-RDA, ex-allié au pouvoir), lui a remporté  une commune sur les six où le scrutin a été repris et n’a gagné l’élection dans aucune des deux régions pour les régionales partielles.

Quant aux candidats indépendants, ils ont remporté deux communes  sur quatre pour les municipales et une région sur deux pour les régionales.

 Ainsi, ces résultats officiels de la CEI,  déclarent vainqueur le RHDP au terme du scrutin municipal partiel dans les communes de Rubino ( Kouassi Marie Virginie avec 53,27%), Booko ( Fofana Salif avec 49,27%) et Grand-Bassam ( Moulot Moïse Jean Louis Coffi avec 51,91%).

 Quant au PDCI, l’unique commune où il a été déclaré vainqueur est celui de Port-Bouët (Sud d’Abidjan) avec son candidat, Emmou Ackah Georges Sylvestre (62,55%).

Les candidats indépendants Doumbia Issouf et Samy Merhy ont respectivement été élus dans les communes Bingerville (Banlieue Est d’Abidjan) avec 53,53%  et Lakota (Sud-ouest) avec 55,37%.

S’agissant des régionales, le candidat indépendant Serey Doh Célestin a été élu à la tête de la région du Guémon avec 38,16% et le candidat RHDP, Zakpa Komenan Tchekoura Rolland a remporté l’élection dans la région du Lôh Djiboua avec 41,63%.


Les municipales et régionales couplées ivoiriennes du 13 octobre dernier avaient été invalidées dans six communes (Bingerville, Grand-Bassam, Port-Bouët, Rubino, Booko et Lakota) et deux régions (Lôh Djiboua et Guémon) du pays par la chambre administrative de la cour suprême à l’issue du contentieux électoral.

Au terme de ce scrutin du 13 octobre dernier, rappelle-t-on,  le RHDP avait obtenu 18 sièges, soit 60% des conseils régionaux tandis que le PDCI avait remporté 06 sièges, soit 20% des conseils régionaux.

 Les indépendants avaient remporté 03 sièges, soit 10%, le PDCI-RHDP avait récolté 02 sièges, soit 6,67% et le Front populaire ivoirien (FPI), avait gagné 01 siège, soit 3,33%.

 Pour les municipales, le RHDP avait remporté 92 communes, soit, 46% des conseillers municipaux, les indépendants avaient gagné 56 communes, soit 28% quand le PDCI avait remporté 50 communes, soit 25%. Le FPI gagnait pour sa part, 02 communes, soit 1%.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut