International › APA

Emeline Zougmoré sacrée ‘’meilleure journaliste 2018 » au Burkina

La journaliste Emeline Zougmoré de la Radiodiffusion télévision du Burkina (RTB-Radio, publique) a remporté le prix de la meilleure journaliste 2018 au Burkina Faso, décerné par le Centre national de presse Norbert Zongo (CNP/NZ), a-t-on appris dimanche auprès des organisateurs.Selon le comité d’organisation du prix, c’est Emeline Zougmoré avec son œuvre intitulée «Le rapt des filles à l’Est du Burkina» qui a obtenu la plus forte note (15 sur 20) du jury.

Elle est, par ailleurs, lauréate dans la catégorie radiodiffusion, remportant ainsi deux trophées et une enveloppe d’une valeur de 1 million 500 mille FCFA. Emeline Zougmoré succède ainsi à Abibata Ouara, du quotidien Sidwaya, grande lauréate de l’édition 2017.

Avec son œuvre intitulée : +Déguerpis de Konkounfouanou : des réfugiés sans abris depuis deux ans+, publiée le 4 juillet 2017, Fleur Birba, du quotidien public Sidwaya, remporte le premier prix de la meilleure journaliste 2018, catégorie presse écrite et presse en ligne, d’une de 500 mille FCFA et un trophée.


Les prix ont été décernés samedi, dans la soirée, en marge de la Journée nationale de la liberté de presse, commémorée chaque 20 octobre au Burkina Faso.

Le prix de la meilleure journaliste a été initié par le Centre national de presse–Norbert Zongo (CNP-NZ). Il  vise à encourager la pratique du journalisme par les femmes.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut