International › APA

« En Afrique, quand on gagne 3 à 0, c’est qu’on a fait le job » (Aliou Cissé)

Aliou Cissé, le sélectionneur de l’équipe nationale de football du Sénégal a dit, samedi soir, toute sa satisfaction après la large victoire de sa formation contre le Soudan (3-0), estimant qu’ « en Afrique, quand on gagne 3 à 0, c’est qu’on a fait le job ».« Ce qui est important, ce sont les trois points et nous les avons pris. Il y a eu des séquences de jeu intéressantes. En Afrique, quand on gagne 3 à 0, c’est qu’on a fait le job mais je pense qu’on peut faire mieux. Le seul regret est qu’on n’a pas pu mettre beaucoup d’intensité tout au long du match. Il va falloir y arriver », a déclaré Aliou Cissé en conférence de presse.

Pour se défaire des Crocodiles du Nil, le coach sénégalais a dû composer avec les forfaits de plusieurs joueurs dont Lamine Gassama, Moussa Konaté et la charnière centrale Koulibaly-Sané. Aliou Cissé a ainsi offert à Pape Abou Cissé, Racine Coly et Mbaye Diagne leur première cape.

« Je pense qu’ils ont fait un bon boulot et c’est très bien pour la suite. Ce sont des garçons ambitieux qui viennent en équipe nationale pour jouer et c’est ce que j’attends d’eux. Ils ne doivent pas venir pour être des compléments car n’importe quel joueur peut entrer dans notre système », a indiqué l’ancien milieu de terrain.

Les belles prestations des novices, parmi lesquels le colosse défenseur central Pape Abou Cissé qui a ouvert la marque, ne redistribuent pas pour autant les cartes dans la tanière parce que pour  le sélectionneur du Sénégal, « il faut y aller doucement » même s’il reconnaît que « c’est un garçon ayant d’énormes qualités ».


De son côté, Zdravko Logarusic, le sélectionneur national du Soudan a estimé que « le résultat du match est juste ». Selon le technicien croate, le revers de son équipe s’explique par la fatigue de ses joueurs qui évoluent majoritairement dans le championnat soudanais qui vient juste de se terminer. Malgré la déception, M. Logarusic dit être « satisfait de la performance de ses protégés même s’ils ont été naïfs sur les deux premiers buts sénégalais ».

Après trois défaites en autant de journées, le Soudan a pratiquement hypothéqué ses chances de qualification à la Coupe d’Afrique des Nations 2019. En tout cas, l’entraîneur n’a plus « d’espoir de qualification » et préfère se servir des derniers matchs afin de préparer les prochaines joutes.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut