International › APA

Enseignement et gouvernance au menu des quotidiens marocains

La rentrée scolaire, les enjeux de la bonne gouvernance et la commémoration du centenaire aéropostale sont les principaux sujets traités par les quotidiens marocains parus ce mardi.+Aujourd’hui le Maroc+ aborde la rentrée scolaire. Le journal souligne que pour les ménages qui ont des enfants en âge de scolarité, la reprise des classes est signe de dépenses souvent lourdes qui, de surcroît arrivent après des vacances souvent elles aussi coûteuses.

Mais au-delà de l’aspect financier, la rentrée est généralement vécue de manière dramatique aussi par les premiers concernés, les écoliers, les collégiens et lycéens et même les étudiants. Cela vient très probablement de la conception même de la notion d’école, fait-il observer.

Dans certains pays, notamment ceux dits anglo-saxons, la reprise des cours est vécue comme une véritable fête. Dans les établissements d’enseignement, universités et écoles en Amérique du Nord, l’année démarre avec des rencontres en mode décontracté, des journées pédagogiques et d’information en visite de groupes guidées, des rencontres de réseautage, des soirées dansantes et même des carnavals et des spectacles, constate-t-il.

+L’Opinion+ revient sur les enjeux de la bonne gouvernance. Les signes annonciateurs d’une large campagne de reddition de comptes parmi les élites dirigeantes du pays se font de plus en plus évidents, constate-t-il.

Les spéculations vont bon train et les informations, non vérifiables dans l’état actuel des choses, se multiplient. Parmi ces informations, il semblerait que plusieurs personnalités issues aussi bien du milieu de l’administration, que de celui de l’entreprise ou encore du champ politique aient récemment fait l’objet de mesures restrictives, dont principalement des interdictions de quitter le territoire national, relève-t-il.


Les griefs chuchotés çà et là concernent des motifs aussi divers que variés. Ces motifs vont de la simple mauvaise gestion à la malversation pure et dure, en passant bien entendu par le transfert illégal de fonds à l’étranger, explique-t-il.

+Bayane Al Yaoum+ rapporte qu’un équipage marocain a refait, dimanche, le premier vol régulier (Toulouse-Rabat-Casablanca) de l’Aéropostale pour commémorer le centenaire de la fondation de cette compagnie mythique du XXè siècle, à l’initiative de l’Aéro-club de Rabat (ACRR) en coopération avec l’Association nationale de l’aviation au Maroc.

Cette initiative, menée à bien par un équipage de quatre personnes, s’inscrit également dans le cadre de la commémoration de la première liaison régulière entre Toulouse, Rabat puis Casablanca et se veut une reconnaissance du rôle du Royaume dans le développement des vols intercontinentaux et commerciaux, indique la publication.

Ce vol commémore le centenaire aéropostale (1919-2019) dans le cadre d’un programme d’événements s’étalant sur toute l’année 2019, a indiqué, le Secrétaire général de l’ACRR, Hicham Meftah, en évoquant les préparatifs pour la célébration du centenaire de la fondation de l’Aéropostale.


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

L’Info en continu
  • Sénégal
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 06.05.2021

Le village artisanal de Saly

Situé au centre ville de la commune de Saly, le village artisanal a été fondé en 1981. Il comprend 120 magasins regroupés dans une cour…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut