International › APA

Enseignement et sport au menu des quotidiens marocains

Pas d'image

Le taux de réussite aux épreuves du baccalauréat, l’organisation des Jeux africains au Maroc et la finale-retour de la Ligue des champions d’Afrique sont les principaux sujets abordés par les quotidiens marocains parus ce mardi.+L’Economiste+  indique que cette année, « c’est le score de réussite qui retient l’attention : très moyen pour la première manche, bien rattrapé ensuite. Trop bien rattrapé?! ».

« Ce taux de réussite entraînera à l’automne de lourdes difficultés de places pour les étudiants », estime le journal.

Il regrette que l’accès soit fermé « pour des spécialités qui pourraient soutenir à terme l’ambition de puissance continentale » et que les portes soient ouvertes « là où il y a déjà des dizaines de milliers de chômeurs».

+Aujourd’hui Le Maroc+ s’intéresse, pour sa part, à l’organisation des jeux africains. Le quotidien souligne qu’en accueillant cette manifestation sportive qui s’ouvre dans quelques jours, le pays devient la capitale continentale par excellence.

L’investissement consenti pour organiser cette manifestation est minime en comparaison avec le rayonnement planétaire que va conférer cet événement au pays, poursuit la publication.


« Il faut dire en outre que l’accueil de ces jeux cadre avec l’ouverture sur ses voisins du continent», constate-t-il, ajoutant que « les Jeux africains illustrent parfaitement la coopération Sud-Sud prônée par le Royaume depuis des années déjà».

+Al Ahdath Al Maghribia+ rapporte que le Comité exécutif de la Confédération africaine de football (CAF) a décidé de rouvrir le dossier de la finale retour polémique de la Ligue des champions d’Afrique entre le Wydad de Casablanca et l’Espérance de Tunis, après qu’elle a décidé, il y a un peu plus d’un mois, d’annuler le score de ce match, alors remporté par les Tunisiens par un but à zéro.

Le sujet du «scandale de Radès» sera donc de nouveau évoqué par la CAF, jeudi prochain, soit à la veille de la finale de la Coupe d’Afrique des nations qui se déroule en Egypte. Il sera même l’un des principaux points à l’ordre du jour de cette réunion. A en croire la publication, le Comité exécutif de la CAF devra décider d’une date pour la tenue de la finale retour de la Champions league africaine.

La CAF avait, cinq jours après la tenue de la finale retour à Radès, décidé d’annuler le score de la finale après que le match a été interrompu à la soixantième minute suite au refus de l’arbitre de recourir à la VAR, en vue de valider ou non le but parfaitement valable du WAC. Le Comité exécutif avait alors décidé d’annuler le résultat mais également de faire rejouer le match à une date ultérieure et sur un terrain neutre.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut