International › APA

Enseignement et sport s’imposent à la Une quotidiens marocains

Le rapport de la Cour des comptes sur l’évaluation du programme d’urgence du ministère de l’éducation nationale et la CAN-2019 sont les principaux sujets traités par les journaux parus ce jeudi.+Aujourd’hui le Maroc+ déplore que des rapports produits au cours des dernières années, si utiles soient-ils, « restent pratiquement lettre morte ».

« Sommes-nous toujours condamnés à sauter sur les rapports successifs, en faire les choux gras avant de passer à d’autres actualités plus croustillantes ? A quoi bon confectionne-t-on des rapports si aucun coupable n’est présenté à la justice et si aucun des dizaines de milliards n’est retrouvé ou récupéré par l’Etat ? » S’interroge le quotidien.

« Il faut plus d’efficacité, sinon et malheureusement, cet exercice et ce travail remarquable effectué par les organes de contrôle risque d’avoir un effet inverse auprès de l’opinion publique », souligne-t-il.

Au parlement une partie des députés « s’offusque du peu de cas qui est fait, sur le plan judiciaire, des recommandations » de la Cour des comptes, souligne +l’Economiste+.

La rhétorique, celle de la reddition de comptes, n’est pas nouvelle. Les premiers ballons d’essai remontent à l’ère Youssoufi, où le gouvernement d’alternance avait alors tenté de se doter d’une doctrine, mais sans se soucier des mécanismes de sa mise en œuvre, constate l’éditorialiste.


Si l’approche a connu peu de succès, les préoccupations étaient cependant plus pragmatiques et techniques et moins idéologiques qu’aujourd’hui. L’idée était de s’inscrire plus dans la perspective d’une amélioration qualitative du système de la gouvernance publique que de celle d’une logique de chasse aux sorcières, soutient-il.

Au registre sportif, +Le Matin+ rapporte que le ministre de la Jeunesse et des sports, Rachid Talbi Alami, a assuré que le Maroc ne déposera pas sa candidature à l’organisation de la Coupe d’Afrique des nations.

Avant que le ministre n’officialise le renoncement du Maroc, une rumeur a circulé au début de l’après-midi annonçant que le Maroc renonce à déposer sa candidature. Contacté à ce sujet, une source au sein de la Fédération nous a assuré que «la FRMF n’a jamais dit qu’elle va déposer sa candidature. On a toujours dit et redit que nous soutenons le Cameroun», nous a-t-il expliqué.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut