International › APA

Espoirs de paix en régions anglophones et Can en vedette dans les journaux camerounais

Pas d'image

Les tractations en vue de l’établissement du dialogue entre le gouvernement et les séparatistes anglophones figurent en bonne place dans les colonnes des journaux camerounais parus mardi, au même titre que la rencontre du jour en Coupe d’Afrique des nations (Can) de football égyptienne, entre les chamions en titre, les Lions indomptables du Cameroun, et le Bénin.C’est un autre chapitre qui s’ouvre sur la crise sécessionniste anglophone, de nouveau à l’ordre du jour du Conseil de sécurité des Nations Unies, annonce The Guardian Post, indiquant que le sujet, après une première rencontre informelle du même organe voici un mois, sera de nouveau sur la table cette semaine.

Cette fois, précise le quotidien de langue anglaise, c’est l’Ong Human Rights Watch qui est à la manœuvre, à travers un lobbying serré auprès des pays africains désormais face à leurs responsabilités pour éviter la désintégration du Cameroun.

Pendant ce temps, fait observer Le Jour, de «mystérieuses négociations» se tiennent en Suisse depuis mai dernier, en toute discrétion, pour établir le dialogue entre les parties.

Selon The Independent Observer, quelques dirigeants sécessionnistes de la république autoproclamée d’Ambazonie soutiennent ladite initiative, destinée à résoudre la crise qui, depuis octobre 2016, sème la mort et la désolation dans els régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest.

Pour l’universitaire Achille Mbembe, cité par Le Messager, l’actuel chef de l’État, Paul Biya et ses dignitaires, sont les principaux responsables de la situation difficile que traverse le pays, eux qui ont implémenté une méthode inédite de gestion des affaires à travers l’inertie, l’indifférence, l’immobilisme, la négligence, la brutalité, l’administration sélective de la justice et des pénalités.


«Presque chaque semaine, sont mises en circulation des centaines d’images de citoyens camerounais des régions anglophones du Nord-Ouest et du Sud-Ouest brutalisés ou tués par les forces de l’ordre, dans des conditions atroces. Une colère jusque-là amorphe est, petit à petit, prise en charge par toutes sortes d’acteurs désormais décidés à la politiser.»

Faisant le choix d’un sujet plus gai, le quotidien à capitaux publics Cameroon Tribune consacre sa principale manchette au match du jour entre les «Lions indomptables» et les «Écureuils» du Bénin, comptant pour la 3ème et dernière journée du 1er tour de la Can.

«On veut une victoire», a décrété la publication, toujours inconsolable après «le nul décevant» de samedi dernier face au Ghana (0-0), et qui attend un résultat positif permettant, aux champions d’Afrique en titre, de se rassurer et de consolider leur première place dans le groupe F.

Avec déjà 4 points dans l’escarcelle, les fauves du Cameroun sont d’ores et déjà assurés de figurer au 2ème tour, mais doivent, insiste Le Jour, faire mieux que face aux Bissau-guinéens (2-0) et aux Ghanéens.


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

L’Info en continu
  • Sénégal
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 06.05.2021

Le village artisanal de Saly

Situé au centre ville de la commune de Saly, le village artisanal a été fondé en 1981. Il comprend 120 magasins regroupés dans une cour…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut