International › APA

Faki Mahamat plaide contre les crises postélectorales en Afrique

Le président de la Commission de l’Union africaine (UA), le Tchadien Moussa Faki Mahamat, a appelé, dimanche à Addis-Abéba les régimes africains qui organisent cette année des élections à faire preuve de « retenue » pour éviter les situations de crises postélectorales.Moussa Faki Mahamat qui s’exprimait à l’ouverture du 32-éme sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union Africaine (UA) a, à ce propos, demandé aux présidents Andy Rajoelina de Madagascar et Félix Tshisekedi de la République Démocratique du Congo, à poursuivre les efforts car leurs pays sont « assoiffés de paix, de réconciliation et de développement ».

Nouvellement élus ces deux dirigeants prennent aux travaux qui portent sur le thème « Réfugiés, rapatriés, personnes déplacées internes : vers des solutions durables au déplacement forcé ».

Passant en revue les événements marquants de l’année 2018, le président de la Commission de l’UA s’est attardé sur la nouvelle carte géographique de la Corne de l’Afrique pour notamment saluer la vision du Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed et des autres dirigeants de la région qui témoigne d’un plus grand élan de solidarité et de coopération.


Il a également salué l’accord de paix et de réconciliation récemment signé entre le gouvernement centrafricain et les groupes rebelles à Khartoum, sous la supervision du président soudanais Oumar El Béchir.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut