International › APA

Feux de brousse au Sénégal : appel à plus de « civisme et de responsabilité

Le ministère sénégalais de l’Environnement et du Développement durable a appelé, dans un communiqué parvenu mardi à APA, les personnes traversant les zones à risque « au civisme et à la responsabilité » en vue d’éviter les causes des feux de brousse dans leur pays.« En vue de prévenir de tels événements, le Ministère de l’Environnement et du Développement durable lance un appel au civisme et à la responsabilité, aux populations riveraines des forêts, aux éleveurs et à toutes les personnes traversant les zones à risque, afin d’éviter les causes des feux de brousse, très préjudiciables aux ressources fourragères nationales », a déclaré le ministère.

« La pluviométrie enregistrée cette année a occasionné le développement d’un tapis herbacé assez fourni, qui passe habituellement de vert à asséché dans la zone Nord, courant deuxième quinzaine du mois d’octobre », souligne le communiqué.

Dans ces circonstances, « onze (11) départs de feux » ont été répertoriés, « affectant une superficie totale de 5249 ha » dans les régions septentrionales de Louga, Saint-Louis et Matam.


« Les interventions énergiques des Unités de lutte du Service des Eaux et Forêts pré-positionnées, ont abouti rapidement à la maitrise totale de la situation, avec la collaboration des populations locales », s’est réjoui le ministère de l’Environnement, magnifiant par ailleurs le dynamisme « du dispositif d’alerte impliquant des comités villageois » et qui est présent « dans toutes les zones sensibles ».

En outre, le communiqué note que la Direction des Eaux et Forêts, Chasses et de la Conservation des Sols, avec l’appui de partenaires, « a déjà entrepris l’aménagement et l’entretien des pare-feu dans la zone sylvopastorale ».



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut