International › APA

Fin de la grève des avocats et magistrats tchadiens

A l’issue de deux assemblées générales tenues, jeudi au Palais de justice de N’Djaména, les magistrats et d’autres professions libérales judiciaires ont décidé de lever leur mot d’ordre de grève en cours depuis presqu’un mois.Lors de leurs rencontres, les différents corps de la justice ont estimé que leurs revendications ont été satisfaites, étant donné que l’ex gouverneur et les officiers de gendarmerie de Doba ont été mis à la disposition de la justice.

La levée de la grève dans le milieu judiciaire intervient presqu’après trois semaines de tergiversations sur le limogeage et l’arrestation du gouverneur du Logone Oriental (chef-lieu Doba) et des officiers de la gendarmerie ayant tiré sur le véhicule d’un avocat et ses clients blanchis par le juge de Doba.

Après le limogeage de ces personnalités suivi de leur arrestation, elles ont été mises sous mandat de dépôt mercredi dernier, en attendant leur procès prévu ce 22 juin 2018.


L’ex gouverneur de Doba, Adam Noucky Charfadine et deux commandants de Légion de la gendarmerie de la même ville sont accusés de rébellion et de tentative d’assassinat. Parmi les mêmes avocats grévistes, un groupe qui s’est constitué pour la défense de l’ex gouverneur, qualifie « d’acharnements » les accusations portées contre leur client.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut