International › APA

Fin de la grève des enseignants burkinabé

Pas d'image

La Coordination nationale des syndicats de l’éducation (CNSE) a, dans une lettre circulaire parvenue mercredi à APA, annoncé la levée de son mot d’ordre de boycott des activités pédagogiques.La correspondance datée du 22 mai et signée par le coordonnateur de la CNSE, Bonaventure Belem, précise que  la levée du mot d’ordre de boycott des activités pédagogiques et administratives prend effet à partir de ce jeudi 23 mai à 00h.

Elle rappelle  que la CNSE avait initié le 26 avril 2019 ces mouvements de boycott «en vue de contraindre le gouvernement à prendre des mesures pour une application effective et correcte du protocole d’accord de janvier 2018».

Selon notre source, ces actions de lutte ont permis la mise en place de commissions de correction des indemnités de logement et spécifiques avec des résultats appréciables pour la fin du mois de mai 2019.

L’autre avancée, souligne la CNSE, est l’opération de traitement, de constatation financière de la bonification d’échelon et partant, des avancements de 2017 ayant donné des niveaux de correction en nette évolution pour la fin de mai 2019.


«Après analyse des dispositions prises sur ces questions, la coordination a décidé de la levée du mot d’ordre dans tous ses aspects à compter du jeudi 23 mai 2019 à 00h», note la lettre circulaire.

Par conséquent, la CNSE appelle ses militants à «prendre des dispositions pour une reprise effective de l’ensemble des activités pédagogiques et administratives sur tout le territoire national».

A Ouagadougou, la structure compte tenir une Assemblée générale vendredi prochain dans l’après-midi, pour présenter le point des avancées. 



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut