International › APA

Fonds d’appui aux femmes de Côte d’Ivoire: Cocody réalise un taux de 98% de remboursement

Les bénéficiaires du Fonds d’appui aux femmes de Côte d’Ivoire (FAFCI) de la commune de Cocody (Est d’Abidjan) ont réalisé un taux de remboursement de 98%, a appris APA samedi de source officielle dans la capitale économique ivoirienne.L’annonce a été faite par la ministre de l’Assainissement et de la salubrité Anne-Désirée Ouloto qui représentait la première dame Dominique Ouattara à une cérémonie de dons aux femmes de Blockhauss dans la commune de Cocody qui ont bénéficié d’une enveloppe supplémentaire de 100 millions FCFA, portant à 860 millions de FCFA le montant total reçu du FAFCI.

Cette cérémonie a été également marquée par la remise de dons en matériel d’une valeur de 100 millions de FCFA pour aider les femmes dans leur quête d’autonomisation.

« Le FAFCI est une opportunité pour réaliser votre autonomie », a déclaré Mme Ouloto, se félicitant du comportement exemplaire des femmes de Cocody qui ont réalisé à ce jour 98% du taux de remboursement des fonds reçus.

Avec ce résultat satisfaisant, la représentante de la première dame a exhorté les autres femmes à souscrire massivement à ce projet gratuit qui a déjà permis selon des témoignages à certaines femmes d’être autonomes et épanouies.


 D’un fonds de démarrage d’un milliard de FCFA, le FAFCI  mis en place en 2012, est aujourd’hui doté d’un capital de 12 milliards de  FCFA.

Le FAFCI, initié par la première dame Dominique Ouattara a entre autres pour objectifs de permettre aux femmes de Côte d’Ivoire d’accéder à des ressources financières à coût réduit en vue de créer ou de renforcer des activités génératrices de revenus.

Ce Fonds vise également à former et sensibiliser les femmes sur la gestion des activités génératrices de revenus et financer des activités génératrices de revenus des femmes, grâce à l’implication des Systèmes financiers décentralisés (SFD).



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut