International › APA

Football, politique et sécurité à la une de la presse congolaise

Le match de quart de finale de la Coupe CAF entre les Aiglons–Cara et le Raja de Casablanca (Maroc), la déclaration de soutien de Denis Christel Sassou N’Guesso à la candidature de son père à l’élection présidentielle de 2021 et le début officiel du ramassage des armes dans le département du pool sont les principaux sujets décortiqués par les quotidiens congolais parvenus mercredi à APA.« Coupe Africaine de la Confédération : Cara va défier le Raja de Casablanca en quarts de finale », titre le quotidien Les dépêches de Brazzaville, expliquant que le « représentant congolais n’a pas été gâté par ce tirage » effectué par la Confédération africaine de football, le 3 septembre dernier.

Ce journal explique que le Cara disputera le ticket pour les quarts de finale face au Raja de Casablanca, trois fois vainqueur de la Ligue des champions (1989, 1997 et 1999) et une fois vainqueur de la Coupe de la Confédération (2003).

Le bihebdomadaire La semaine africaine revient sur la qualification de Cara, malgré une défaite face FC Enyimba (0 -1) le 29 août dernier à Aba (Nigéria).

« Cara le miraculé du groupe C », indique le journal, estimant que « les dieux du football congolais sont avec le Cara qui continue son aventure africaine ».

Abordant un sujet politique, Sel-Piment fait écho à des propos de Denis Christel Sassou N’Guesso, fils du président congolais, affirmant « ne pas être candidat à la présidentielle de 2021, mais soutiendrait la candidature de son père ».


De leur côté, Les Dépêches de Brazzaville parlent de la sécurité et la paix dans le département du pool avec le démarrage officiel du ramassage d’armes auprès des miliciens ninjas de l’ex rebelle Pasteur Ntumi.

Le journal annonce que « mille huit-cent soixante-quinze armes (1875) et munitions de guerre sont déjà collectées sur les trois mille attendues, selon les données techniques communiquées à la Commission ad hoc mixte et paritaire (Camp) de suivi de l’accord de Kinkala, le 4 septembre, par les professionnels, lors de la visite des centres de collecte ».

Toutefois, l’hebdomadaire Le patriote déplore le fait que « ces ninjas ne remettent aux autorités que des fusils de chasse au lieu des PMAK ».

En outre, cette opération se passe sans anicroche, sous le contrôle de la coordination qui a pour siège Kinkala, chef-lieu du département du pool, indique l’hebdomadaire.


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

L’Info en continu
  • Sénégal
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 06.05.2021

Le village artisanal de Saly

Situé au centre ville de la commune de Saly, le village artisanal a été fondé en 1981. Il comprend 120 magasins regroupés dans une cour…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut