International › APA

Forum partenariat public-privé Afrique : la 2e édition prévue en novembre à Casablanca

La deuxième édition du Forum partenariat public-privé Afrique aura lieu les 12 et 13 novembre 2018 à Casablanca (Maroc), annonce dans un communiqué reçu mardi à APA la société Trainis, active dans la formation professionnelle continue.« Ce forum de haut niveau fait suite à celui tenu en 2017 à Paris (France), qui a rassemblé plus de 300 cadres et décideurs africains et européens avec des intervenants de marque, parmi lesquels Moussa Mara, ancien Premier ministre du Mali, Bernard Kouchner, ancien ministre français des Affaires étrangères et Charles Paradis, directeur général de Bouygues Concessions », renseigne le communiqué.

« Promouvoir l’agriculture et les technologies de l’information et de la communication (TIC) en Afrique grâce aux Partenariats Public-Privé (PPP) », c’est le thème l’édition 2018 du Forum PPP Afrique. Selon Trainis, la société initiatrice, « cet événement s’inscrit aussi dans une démarche de capitalisation de bonnes pratiques, dont les plus remarquables recevront une distinction (Awards) à l’occasion d’un dîner de gala ».

L’objectif du forum est de « créer un environnement favorisant un dialogue productif entre décideurs et acteurs clés des secteurs publics et privés ».


Pour les investisseurs et les entreprises internationales, cette rencontre d’échanges constitue « une opportunité exceptionnelle pour mieux s’imprégner des possibilités de partenariats et représente également un cadre unique pour les États de présenter leurs projets de PPP et les opportunités d’investissement afférentes ».

Durant les deux jours de travaux, les panelistes et intervenants, à travers des exposés et échanges, vont analyser « le rôle des PPP dans la transformation numérique en Afrique, aussi bien en termes d’infrastructures (fibre optique, réseaux mobiles…) qu’en termes d’usages (services publics numériques, e-gouvernement…) ».

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut