International › APA

Fraude sur l’âge des cadets béninois : six à 12 mois de prison pour les fautifs et leurs encadreurs

Le tribunal de première instance de première classe de Cotonou, statuant mardi sur la fraude sur l’âge au sein des l’équipe cadette des Ecureuils, a prononcé des peines de prison allant de six à 12 mois à l’encontre de l’ancien président de la Fédération béninoise de football (FBF), de l’encadrement technique ainsi que des joueurs coupables de cette forfaiture.Ainsi, Anjorin Moucharafou, ex-président de la Fédération béninoise de football (FBF), et l’encadrement technique de la sélection U 17 ont écopé de 12 mois de prison dont deux ferme.

La dizaine de joueurs ayant fraudé sur leur âge sont, eux, condamnés à 6 mois de prison dont un ferme.

Ce jugement fait suite à la disqualification de l’équipe cadette du Bénin qui devait se rendre au Niger pour participer au tournoi UFOA B qualificatif à la Can U17.


La fraude sur l’âge des joueurs a été mise à jour grâce aux tests d’imagerie par résonance magnétique (IRM) et aux examens cardiaques préventifs présentés par les joueurs (PCCA) sur demande de la Confédération africaine de football (CAF).



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut