International › APA

Fuite de pétrole brut à Abidjan: L’activité de l’usine de raffinerie « pas impactée »

La fuite de pétrole brut survenue sur un pipeline de la Société ivoirienne de raffinage (SIR, publique) à proximité du « Marché de nuit » de Port-Bouët, au Sud d’Abidjan, dans la nuit de samedi à dimanche n’a « pas impacté » l’activité de raffinerie, indique une note transmise lundi à APA.« L’activité de la raffinerie n’est pas impactée », souligne la note, qui mentionne que la réparation du pipeline devrait être « effectuée dans les jours qui viennent » après  que la fuite de pétrole brut a été « interrompue et canalisée ».

Une fuite de pétrole brut a été détectée dans la nuit du 23 au 24 juin 2018 sur un pipeline de la SIR à proximité du Marché de nuit de Port- Bouët, entraînant un écoulement de l’hydrocarbure sur la chaussée.

Les vannes aux deux extrémités de ce tuyau, d’un diamètre de un mètre, ont été fermées afin de permettre le nettoyage de la zone concernée. Grâce aux opérations de pompage, le pétrole répandu sur le sol a été aspiré.  


Cette opération a été effectuée avec l’assistance des sapeurs-pompiers, des équipes des services Environnement et maintenance de la SIR, des forces de l’ordre, en liaison avec la mairie de Port- Bouët  et sous le contrôle du Centre ivoirien anti-pollution (Ciapol).

Dans la matinée de lundi, les activités de soudage du pipeline qui a « pété » eu égard à la vétusté de l’équipement, se poursuivaient, selon des riverains. Les agents de la SIR ont « versé le sable sur les surfaces impactées » afin d’absorber les particules de pétrole brut.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Zapping Actu International
À LA UNE
Retour en haut