International › APA

Gabon : début de la révision de la liste électorale

La révision de la liste électorale gabonaise en vue des élections législativesa été lancée, vendredi à Libreville.Contrairement aux années précédentes, les opérations se déroulent dans les mairies d’arrondissements, les préfectures et les gouvernorats. Les établissements scolaires qui accueillent traditionnellement ces opérations ont été épargnés parce que l’année scolaire n’est pas véritablement achevée.

 Lors de cette première journée, une mobilisation des potentiels électeurs a été constatée à la mairie du 5ème arrondissement de Libreville, ainsi qu’à la mairie du 6ème arrondissement de la capitale, marqué par la présence plus nombreuse des jeunes ayant atteint l’âge de 18 ans requis pour voter au Gabon.

De la rapidité des agents enrôleurs dépendra le succès de l’opération a constaté une mobilisation assez importante à la mairie du 5ème arrondissement ainsi qu’à Nzeng Ayong dans le 6ème arrondissement. Les jeunes sont plus nombreux que les adultes.

Lors d’une conférence de presse mercredi dernier, le ministre de l’Intérieur, Lambert Noël Matha avait précisé que la révision de la liste électorale concerne principalement les jeunes ayant atteint 18 ans, les personnes qui ont changé de lieu de résidence ou d’intérêts économiques et enfin les gabonais qui ne se sont jamais inscrits sur la liste électorale.


 « Nous attendons globalement entre 15 et 20 000 nouveaux électeurs », avait indiqué le ministre. La liste actuelle compte 620 000 électeurs pour une population de 1,8 million d’habitants. La révision permettra également de retirer de la liste les personnes décédées.

L’opération qui durera 15 jours prend fin le 29 juin prochain. « Il n’y aura pas de rallonge », a martelé le ministre de l’Intérieur, regrettant le mauvais comportement des Gabonais qui attendent toujours la dernière minute.

La liste en cours de révision servira lors des élections législatives, dont la date n’est toujours pas connue. Elle sera également utilisée pour les élections locales pour renouveler le mandat des conseillers municipaux et des assemblées départementales.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut