International › APA

Gabon : la police disperse une marche des partisans de Jean Ping

La police a dispersé à coup des grenades lacrymogène et des fumigènes, samedi après-midi à Libreville, une marche improvisée des partisans de de l’opposant Jean Ping et procédé à quelques interpellations. Les manifestants estimés à 500 personnes environ ont décidé de marcher après un meeting avec leur leader à son quartier général.

« Nous avons épuisé toutes les voies légales et diplomatiques, désormais ça passe et ça casse », a-t-il lancé devant ses partisans surexcités.

L’ancien président de la commission de l’Union africaine (UA) a déclaré qu’il ne retenait plus personne et que c’est au peuple souverain de réclamer sa victoire volée, selon lui, par Ali Bongo Ondimba lors de l’élection présidentielle de 2016.

Il a également parlé de manière voilée, de l’absence du président de la République actuellement en convalescence à Rabat au Maroc.


Lors de sa dernière sortie le 3 décembre dernier, Jean Ping avait appelé les Gabonais et les Gabonaises de tous les bords au rassemblement quelques jours seulement après l’annonce par le porte-parole de la présidence de la République de la maladie du chef de l’Etat alors qu’il se trouvait à Ryad en Arabie Saoudite à une conférence internationale sur l’investissement.

 


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Bon plan
Publié le 06.05.2021

Le village artisanal de Saly

Situé au centre ville de la commune de Saly, le village artisanal a été fondé en 1981. Il comprend 120 magasins regroupés dans une cour…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut