International › APA

Gabon : une centrale syndicale brandit une plainte contre le ministre de l’Intérieur

Le secrétaire général de la centrale syndicale Dynamique unitaire (DU), Louis Patrick Mombo a annoncé que son organisation va ester en justice, le ministre de l’Intérieur, Lambert Noël Matha pour violation au droit de manifester.L’ire de M. Mombo survient suite au déploiement d’un impressionnant dispositif des forces de police de mardi au rond-point de la Démocratie où devait partir une marche des travailleurs pour la Primature afin de dénoncer les mesures d’austérité et la modification de l’article 13 de la constitution concernant la vacance du pouvoir en cas d’empêchement du chef de l’Etat.

Pour Dynamique unitaire, le ministre de l’Intérieur aurait violé la loi relative aux réunions et manifestations en République gabonaise. Cette loi dispose que « si l’autorité qui a reçu la déclaration estime que la réunion projetée est de nature à troubler l’ordre public, elle l’interdit par une décision motivée qu’elle notifie immédiatement aux signataires de la déclaration. Cette notification doit intervenir au plus tard quarante-huit heures avant la date de la réunion ».

Dynamique unitaire avait régulièrement saisie le ministère de l’Intérieur par voie d’huissier le 6 décembre dernier mais le ministre n’a jamais répondu.

En revanche, le ministre a fait quadriller le rond-point de la démocratie d’où devait partir la marche par les forces de l’ordre empêchant les travailleurs d’y organiser le rassemblement avant le départ vers la Primature, point de chute de la manifestation.


« Une fois de plus, une fois de trop et ce, pour la troisième fois consécutive, M. Lambert Noël Matha, ministre de l’intérieur a empêché la marche des travailleurs visant à obtenir l’annulation des mesures d’austérité et le respect de l’article 13 de la constitution de République gabonaise modifiée illégalement par la cour constitutionnelle », a fulminé Louis Patrick Mombo.

La police a également empêché la marche des travailleurs à Oyem et à Tchibanga deux villes de l’intérieur du pays, selon M. Mombo.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut