International › APA

GBissau : fin de la grève dans les écoles publiques (syndicats)

Pas d'image

Les trois syndicats du secteur de l’éducation en Guinée-Bissau ont décidé de lever leur mot d’ordre de grève de neuf jours dans les écoles publiques du pays et de reprendre le cours mercredi prochain, a annoncé Alfredo Biaguê.Selon le vice-président du comité de négociation de la grève qui s’adressait à la presse, samedi à Bissau, le gouvernement a  versé les arriérés de salaire dus aux enseignants de même qu’il a publié au Journal officiel le statut portant carrière de l’enseignant.

« Il n’y a aucune raison de poursuivre la grève, puisque l’épicentre de la grève qui est la carrière de l’enseignant est déjà publiée au Journal officiel », a justifié le syndicaliste, ajoutant qu’à cet effet les cours vont reprendre à partir de mercredi prochain, après la fête du carnaval.

Vendredi dernier, les trois syndicats d’enseignants (SINAPROF, SINDEPROF et SIESE) avaient menacé de paralyser à nouveau les écoles publiques en raison de l’absence de publication du statut portant la carrière de l’enseignant.

Réagissant à une telle annonce, le collectif des étudiants Carta 21 avait, dans un communiqué, affirmé qu’il allait reprendre ses manifestations visant à réclamer la fin de la grève dans les écoles publiques.


En décembre 2018, le chef d’État bissau-guinéen, José Mário Vaz, avait promulgué les modifications apportées au statut de la carrière d’enseignant.

En gros, les modifications  portent sur certaines dispositions de la loi en vue de corriger leurs « anomalies » et de lui permettre d’être « mieux perçue et de traiter de manière adéquate les problèmes du secteur » de l’éducation.

La loi sur le statut de la carrière de l’enseignant date du 29 mars 2011 et son application était l’une des revendications des syndicats d’enseignants du pays en grève depuis plus de trois mois.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut