International › APA

GBissau : la CNE demande la correction des omissions sur les listes électorales

La Commission nationale électorale (CNE), dans un communiqué reçu jeudi à APA, a exhorté le Bureau technique d’appui au processus électoral (GTAPE) à corriger les omissions sur les listes électorales dans un délai utile.«Préoccupé par certaines omissions constatées lors de l’affichage des listes électorales provisoires par le Secrétariat exécutif de la CNE, le Bureau technique d’appui au processus électoral (GTAPE) est invité à prendre toutes les mesures techniques nécessaires pour corriger ces omissions en temps voulu, en tenant compte de la période d’inaltérabilité des listes électorales », indique le communiqué de la CNE.

Le Bureau technique d’appui au processus électoral a commencé à afficher les listes électorales provisoires le 25 janvier dernier, après avoir traité les réclamations relatives aux données sur les cartes d’électeur et collecté les empreintes digitales manquantes dans le pays et dans la diaspora.

Pour plusieurs partis politiques, les omissions sont dues au fait que les listes électorales ne sont pas affichées dans toutes les régions du pays et dans la diaspora. Par conséquent, les citoyens concernés ne sont pas en mesure de faire des réclamations.

Ainsi, la CNE a appelé les électeurs potentiels à se rendre dans leurs lieux d’inscription afin « de confirmer leur nom sur le ficher ou les cahiers provisoires » en vue d’une réclamation.


Selon la loi électorale de la Guinée-Bissau, les réclamations relatives aux listes électorales provisoires se déroulent sur une période de 15 jours, c’est-à-dire jusqu’à jeudi prochain.

Les législatives sont prévues le 10 mars 2019 et la Cour suprême a déjà publié une liste provisoire de 24 partis politiques qui briguent le suffrage des Bissau-guinéens.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut